Robert Leduc /TC Media La succursale de la SAQ de la rue Notre-Dame fermera en septembre.

La Société des alcools du Québec (SAQ) mettra la clé dans la porte de sa petite succursale de la rue Notre-Dame à l’automne. Elle ajoutera toutefois 1000 pieds carrés à sa succursale de la 28e Avenue à Lachine, actuellement en agrandissement.

Le porte-parole de la SAQ, Renaud Dugas, ne parle pas de «fermeture» mais de «déménagement» de la succursale du centre-ville de Lachine, en précisant qu’elle sera intégrée à la succursale agrandie de la 28e Avenue.

L’Arrondissement de Lachine a rencontré les dirigeants de la SAQ lorsqu’une demande de permis pour l’agrandissement sur la 28e Avenue a été déposée.

Le maire Claude Dauphin avait alors mandaté le directeur d’arrondissement, Martin Savard, et le commissaire au développement économique, Ghislain Dufour, pour rencontrer les dirigeants de la SAQ, craignant qu’un agrandissement à la succursale de la 28e Avenue entraîne la fermeture de celle sur la rue Notre-Dame.

Selon le maire Dauphin, les représentants de l’Arrondissement ont vanté les avantages du développement futur du secteur Lachine-Est. Malgré tout, la SAQ a décidé d’aller de l’avant et de fermer la succursale sur la rue Notre-Dame.

Une rencontre est demandée
Le maire Dauphin, en collaboration avec le député de Marquette, François Ouimet, veut maintenant faire pression auprès des dirigeants de la Société des alcools du Québec (SAQ), afin de conserver la succursale sur la rue Notre-Dame.

L’attaché politique du député de Marquette, Gilles Beauregard, a précisé à TC Media qu’une demande de rencontre avec les dirigeants de la SAQ à cet effet partira du bureau de circonscription de François Ouimet aujourd’hui (mercredi).

«Dommage et malheureux»
La présidente de l’Association du centre-ville de Lachine (ACVL), Janie St-Pierre, est déçue de la décision de la SAQ de fermer sa succursale de la rue Notre-Dame.

«C’est bien dommage, c’est malheureux, a dit Mme St-Pierre, en précisant que le commissaire industriel et commercial de l’arrondissement de Lachine, Ghislain Dufour, a tenté une approche auprès de la SAQ pour faire changer sa décision.

«La présence de la SAQ sur Notre-Dame amenait de l’achalandage au centre-ville, ajoute Mme St-Pierre. C’est dommage aussi pour le service qu’elle offrait à sa clientèle».

Pas de perte d’emplois
«Il n’y aura pas de perte d’emplois, précise M. Dugas, nous avons quatre employés réguliers et une vingtaine de travailleurs temporaires à la succursale de la 28e Avenue».

«C’est un secteur très achalandé», ajoute M. Dugas, en expliquant que la SAQ est locataire de Gestion Daniel Vallée, propriétaire du marché IGA Extra, situé à proximité. L’immeuble est situé dans le stationnement du IGA, et compte 20 places pour sa clientèle.

Le nouveau magasin agrandi «sera adapté au goût du jour, ce qui aura un impact sur la clientèle», affirme M. Dugas.

Les travaux d’agrandissement et de rénovation sont actuellement en cours. Aussi, depuis plus d’un mois, la SAQ loge temporairement dans un local des Galeries Lachine.

Les travaux se poursuivent depuis cinq semaines et devraient se terminer au début de l’automne pour une ouverture qui pourrait avoir lieu au début de septembre.

Aussi dans Actualités :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!