Collaboration spéciale La Cité de Dorval vient d'adopter son premier plan d'urbansime durable.

Plus d’espaces verts, moins de stationnement, un meilleur partage de la voie publique locale pour un transport actif plus sécuritaire: la Cité de Dorval va se transformer grâce à son nouveau plan d’urbanisme durable.

«C’est une étape importante qui aura un impact pour tout nouveau développement à Dorval, a commenté le maire Edgar Rouleau. Nous étions prêts pour l’adoption de ce premier plan durable… Il faudra maintenant se familiariser avec l’ensemble des règlements qu’il comporte».

Le développement futur de Dorval passera ainsi par l’aménagement de plus d’espaces verts et de bandes vertes pour combattre les ilots de chaleur, par la création d’un registre des bâtiments patrimoniaux et par une meilleure circulation locale «plus conviviale» incluant autos, vélos et piétons, dans un «transport actif mieux organisé», dit le directeur de l’aménagement, Mario St-Jean.

Un ensemble de mesures
Parmi les nouvelles mesures, on trouve de nouveaux règlements de zonage et de lotissement, qui obligent par exemple la présence de bassins de rétention d’eau de ruissellement dans les nouveaux projets de développement résidentiel, qui seront assujettis dès maintenant au plan d’urbanisme durable.

En ce qui a trait aux terrains de stationnements par exemple, qu’ils soient résidentiels ou commerciaux, des arbres et des végétaux devront dorénavant être prévus dans leur aménagement, quitte à diminuer le nombre de cases.

Pour M. St-Jean, «c’est le début d’une ère nouvelle» à Dorval. Ce plan s’articule non seulement autour de la Cité et de son carrefour principal qu’est l’avenue Dorval, mais aussi de l’ensemble de l’île de Montréal, notamment en raison de l’aéroport, qui selon lui est actuellement mal servi.

«La job commence»
La Cité de Dorval est parmi les premières villes autonomes de l’île de Montréal à adopter son plan d’urbanisme durable. Ce qui a été fait sans opposition lundi soir, à la séance ordinaire mensuelle du conseil municipal.

«Le plan est adopté, c’est maintenant que la job commence», a lancé Mario St-Jean, qui a répondu aux questions de TC Media, à l’hôtel de ville de Dorval. Il estime qu’il faudra au moins deux ans pour bien mettre en place les éléments prévus dans ce plan.

La municipalité a bénéficié d’une subvention de 150 000$ de la Fédération canadienne des municipalités pour la préparation du plan, en conformité avec les exigences gouvernementales.

Au préalable, le nouveau plan ainsi que certains règlements d’urbanisme ont fait l’objet d’une consultation publique en février et mars. Tous les commentaires et suggestions des audiences publiques ont été évalués et plusieurs ont été pris en considération et incorporés au contenu des règlements et du plan.

Diverses autres modifications à caractère obligatoire découlant de l’entrée en vigueur du schéma d’aménagement et de développement de l’agglomération de Montréal, le 1er avril, ont également été incorporées à l’ensemble de ces règlements.

Aussi dans Actualités :

Nous sommes présentement en train de tester une nouvelle plateforme de commentaires sur notre site web. Grâce à Facebook Comments, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!