De retour chez elle à Dorval, la kayakiste Émilie Fournel s’est remise de sa dure défaite mardi en K2 sur 500 mètres, avec sa partenaire Hannah Vaughan, aux Jeux panaméricains, par «moins d’un coup de rame». La joie d’avoir remporté l’or durant le week-end a pris tranquillement le dessus.

«J’ai trouvé ça difficile, ça m’a pris une journée complète pour en revenir, a confié à TC Media l’athlète de 28 ans, mais ça prouve que le sport est ce qu’il est, imprévisible».

Il a fallu la photo d’arrivée pour départager la troisième place. Ce sont finalement les Mexicaines qui ont passé devant avec un chrono de 1:50,735. Les Canadiennes ont dû se contenter du quatrième rang, enregistrant un temps de 1:50,787.

«Nous avons perdu la médaille de bronze par moins d’une demi-seconde, mais ce n’est pas l’épreuve pour laquelle nous nous sommes entraînées, nous avions mis le focus sur le K4 500 m et nous sommes heureuses du but atteint», a expliqué Émilie.

L’équipe canadienne a en effet remporté la première médaille d’or des Panam le samedi 11 juillet. Sept nations étaient en compétition en K4, au Centre Welland Panam Flatwater. Le Canada a remporté l’épreuve en 1:36,495, devant Cuba et l’Argentine.

Impact
«Mardi, j’étais déçue et fâchée à cause de notre défaite en K2, mais là je suis contente parce que je réalise l’impact qu’a eu notre médaille d’or sur notre sport et le momentum que cela a créé dans l’équipe».

En se rendant rencontrer les médias, les quatre athlètes, Émilie Fournel, Michelle Russel, K.C. Fraser et Hannah Vaughan, se sont fait arrêter sur le trottoir par des passants qui voulaient toucher leurs médailles. «Voilà une belle promotion pour notre sport», a dit Émilie.

Cette victoire ne s’est pas réalisée sans sacrifices. La kayakiste de Dorval a dû passer la soirée d’ouverture des Jeux, la veille de sa compétition, dans sa chambre d’hôtel. Il fallait qu’elle se couche tôt pour être en forme.

En plus de manquer la cérémonie, Émilie et ses coéquipières ont dû regarder les festivités sur une tablette, leur télévision étant en panne.

Défi Italie
Émilie Fournel doit maintenant reprendre l’entraînement. Dès jeudi, l’équipe canadienne retourne au Bassin olympique de l’île Notre-Dame en vue des Championnats du monde à Milan, en Italie, à la mi-août. Les filles doivent s’envoler le 7 août.

Aussi dans Actualités :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!