Au lendemain des perquisitions de l’Unité permanente anticorruption (UPAC) à son domicile et à l’hôtel de ville, on ignore toujours les intentions du maire de Lachine, Claude Dauphin. S’il se contente de préciser qu’il collabore avec les enquêteurs, son silence est considéré «normal» par certains experts contactés par TC Media.

Claude Dauphin, en vacances depuis plus d’une semaine, est présentement à l’extérieur du pays. Il a été mis au courant des frappes de la police en fin de journée mercredi. L’UPAC était à la recherche de documents papier et informatique en lien avec le scandale des compteurs d’eau.

«Je collabore avec les autorités, comme je l’ai toujours fait dans le passé», a fait savoir le maire Dauphin le jeudi 23 juillet au matin par l’entremise de son attaché de presse. Denis Gaumond précise que le maire reviendra au pays à la date prévue et qu’aucun autre commentaire ne sera émis sur la situation afin de ne pas nuire à l’enquête en cours.

Options
Un recul stratégique nécessaire selon le consultant en relations publiques Robert Laramée. «C’est un dossier tellement judiciarisé qu’il doit prendre connaissance du dossier et travailler à préparer sa défense.»

Pour Robert Bernier, professeur titulaire de l’École nationale d’administration publique, il est important que M. Dauphin ne s’emmure pas dans le silence. «C’est certain qu’il doit faire une déclaration pour rassurer la population et plus particulièrement son électorat», souligne-t-il.

Comme d’autres, il considère qu’il est beaucoup trop tôt pour parler de démission puisqu’aucune accusation n’a été déposée.

Danielle Pilette, spécialiste des politiques publiques et des questions d’éthique, abonde dans le même sens. «Ce n’est pas la première fois qu’il y a des perquisitions à Lachine. On se rappellera la visite de l’UPAC en février 2013. Le seul véritable impact a été que [le maire de Montréal] Denis Coderre ne reprenne au comité exécutif aucun des maires dont les hôtels de ville avaient été perquisitionnées. Si un jour il y a des accusations, ce sera différent», explique-t-elle.

Entretemps, le maire Dauphin devrait se retirer temporairement pour préserver son intégrité selon le spécialiste en éthique et professeur à l’UQAM, Michel Séguin.

Aussi dans Actualités :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!