Les contours de VillaNova se dessinent de plus en plus. Les maquettes des terrains de l’ancienne usine Jenkins, qui sera la première phase du super projet, ont été révélées le 25 mai lors d’une soirée privée. Le public y aura accès dès samedi.

La construction du quartier exclusivement résidentiel devrait débuter à l’intersection des rues Victoria et de Georges V, en direction du boulevard St-Joseph, qui délimite le territoire au sud. Un complexe de 51 unités de condos, 35 maisons de ville et 116 duplex seront bâtis et un parc sera aménagé. En tout, 400 nouvelles adresses devraient être ajoutées d’ici à la fin de l’année 2018.

Dans la deuxième phase, des immeubles à condo de dix étages avec un rez-de-chaussée réservés aux commerces seront les derniers édifices érigés sur ce quadrilatère.

Patrimoine
Des vestiges du vieux quartier industriel, dont les poutres de métal du pont-roulant de la Jenkins, ont été préservés et seront réintégrés au paysage lors de l’aménagement des espaces verts.

« On va avoir le sentiment qu’il se passait quelque chose de gros à cette époque. Ce sera un clin d’œil au temps des industries, avec toute la modernité de notre nouveau style de vie », explique la conseillère en communication pour VillaNova, Catherine Salvail.

Plusieurs bâtiments patrimoniaux seront restaurés comme ce fut le cas du bureau des ventes, au coût de 1,8 M$. L’édifice adjacent, où une esplanade commerciale sera construite, sera rénové dans la phase 3.

« Tous les espaces commerciaux seront réservés aux services de proximité: cafés, restos, peut-être même une garderie, et on espère une clinique médicale. Mais il est impossible pour le moment de déterminer quels commerces viendront s’installer », explique l’urbaniste et directeur du design à la firme Lemay, Pierre Holdrinet.

Loisirs
Le bord de l’eau demeurera du domaine public. La piste cyclable qui longe le canal devrait être prolongée de manière à rejoindre les nouveaux quartiers.

« Nous voulons faire une extension des berges et du parc vers VillaNova, plutôt que le contraire. La piste passera même par les rues du projet, de manière à ce que les gens les ajoutent à leur itinéraire habituel », complète l’architecte et directeur du projet, Didier Heckel.

La question du centre sportif et communautaire est encore à régler. La construction n’est pas prévue sur le site de l’ancien Lachine-Est mais il pourrait se trouver à proximité.

« Puisque le projet évoluera sur une dizaine d’années, beaucoup de choses sont appelées à changer », précise le porte-parole et stratège en communications, Louis Aucoin.

Déjà, les maisons de ville qui étaient prévues en bordure de la rue Victoria ont été transformées en unités à plus haute densité, décision prise en fonction du marché immobilier actuel.

Aussi dans Actualités :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!