Isabelle Bergeron/TC Media Certains joueurs, comme François Jeraj, démontrent plus d'agilité sur le terrain, grâce à leur parcours athlétique. Le petit Faucons, qui est en à sa 1ère saison, fait de la gymnastique lorsqu'il ne joue pas au Frisbee.

Les Faucons de l’école Dorval-Jean XXIII ont réussi à inscrire une deuxième victoire à leur fiche cette saison en l’emportant 8-6 conte l’école Charlemagne, le 26 mai, lors d’une série de matchs à domicile. Ils ont terminé la soirée par une défaite de 13-5 contre le collège Notre-Dame.

« Le sport est encore en développement, donc notre équipe se renouvelle chaque année. C’est difficile d’élever le calibre des joueurs d’une saison à l’autre. Mais cette année, ils s’améliorent à chaque partie, je suis très satisfait », explique l’entraîneur, Ciprian Iorga.

Les Faucons, 12 garçons et 6 filles, proviennent majoritairement du secondaire 4 et 5, excepté quelques élèves de premier secondaire, qui ont à peine 13 ans. Leur entraîneur de 22 ans, qui pourrait facilement passer pour l’un d’entre eux, joue lui-même au Ultimate depuis cinq ans.

Le sport en est à sa troisième saison à Dorval-Jean XXIII et est constamment à la recherche de nouveaux joueurs. Cette année, une douzaine d’écoles s’affrontent dans la ligue scolaire.

Samedi, les Faucons prendront part à leur premier tournoi officiel qui se déroulera au Stade Percival-Molson. Ils auront ensuite l’opportunité de voir les professionnels du Royal de Montréal affronter le Breeze de Washington DC.

Aussi dans Actualités :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!