Le Dorvalois Brent Lakatos a été couronné d’or deux fois plutôt qu’une lors des Championnats nationaux suisses, disputés à Nottwil, une étape du Grand Prix de para-athlétisme.

L’athlète qui a été sacré quatre fois champion du monde et qui a établi deux fois des records du monde au 100m, a encore épaté à la même distance avec un temps de 14,39 secondes, devançant de 28 centièmes le Thaïlandais Pongsakorn Paeyo.

L’homme de 36 ans a aussi ravi la première place au 400m en traversant le fil d’arrivée à 49,02 secondes, presqu’un seconde devant le Français Pierre Fairbank.

« J’espérais gagner les deux courses. En qualification du 400m, j’ai remporté par un dixième de seconde sur le Français et un autre dixième sur le Thaïlandais, alors je pensais que ça aurait été très serré entre nous trois. J’ai finalement gagné par une demi-seconde, alors c’était plus facile », a commenté le para-athlète.

Inspiré par les légendaires coureurs canadiens André Viger et Chantal Petitclerc, Lakatos en est à sa douzième saison en chaise roulante. En 2014, il a battu le record du monde qu’il avait lui-même établi auparavant avec un chrono de 14:17 secondes.

Blessé à l’âge de six ans à la colonne vertébrale dans un accident de patin, il a tout de même participé à des sports. Il avait d’ailleurs été recruté pour jouer au basketball en fauteuil roulant par l’Université du Texas en 2002, où il avait remporté le titre national.

Aussi dans Actualités :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!