Gracieuseté— Pierre-Étienne Bergeron Inspiré depuis les premiers jours par le génie de Jean-Sébastien Bach, le mélomane québécois est aussi professeur au Conservatoire de musique de Montréal depuis les 13 dernières années.

Présentement à Charlevoix pour une série de concerts, le pianiste montréalais Olivier Godin sera à Lachine dans le cadre du Festival de Musique. Il n’en sera pas à se première représentation dans l’arrondissement. Il avait déjà accompagné, il y a quelques années, l’organiste Jean LeBuis dans le chœur de l’église des Saints-Anges.

« J’ai joué plusieurs fois à Lachine, devant un public que j’ai trouvé très attentif, à l’écoute. Ils sont ouverts à sortir des sentiers battus », raconte le chambriste qui s’est produit lors de plusieurs festivals canadiens et internationaux, dont le Festival international Albert-Roussel en France et le Festival du Palazzetto Bru Zane à Venise.

Il profitera de son premier concert, le 21 juillet, pour présenter en primeur son nouvel ensemble, le Trio Sela, où il sera joint par la violoniste Julie Triquet et la violoncelliste Julie Trudeau. Ensemble, ils interpréteront des symphonies de Beethoven et Chausson.

Parcours
Olivier Godin joue du piano depuis qu’il a à peine six ans, bien que son premier amour ait été l’orgue, assis sur les genoux de son père.
« Il était amateur de musique et jouait de l’orgue. Je me souviens que je pouvais rester là pendant des heures sans bouger, simplement à l’écouter », confie le musicien, aujourd’hui âgé de 38 ans.

Son enfance a été comme bien d’autres, sauf qu’il demandait des disques de musique classique plutôt que des bâtons de hockey raconte-t-il.
Depuis, M. Godin a enregistré une vingtaine de disques où il s’est entre autres consacré aux œuvres de compositeurs français méconnus tels que Théodore Dubois et Émile Pessard. Il a accompagné de nombreuses voix, telles Julie Boulianne et Nora Sourouzian, ainsi que des musiciens à New York, Paris, Bonn ainsi qu’au Wigmore Hall de Londres.

Lors de sa deuxième prestation au Festival de Musique de Lachine, il offrira un duo avec la mezzo-soprano montréalaise, Michèle Losier, qui fera un arrêt le 26 juillet à Lachine après avoir chanté au Royal Opera House, à La Scala de Milan, et au Metropolitan Opera de New York.

Olivier Godin a entre autres obtenu le Prix avec grande distinction du Conservatoire de musique de Montréal en interprétation et en musique de chambre, dans la classe du réputé Raoul Sosa.

Aussi dans Actualités :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!