TC Media - Vicky Michaud L'idée d'Amélie Tremblay a fait boule de neige alors que deux autres résidentes du grand Sud-Ouest se sont jointes à elle pour organiser la distribution des cadeaux à une centaine d'enfants défavorisés.

Trois mères de Lachine et Verdun tentent à leur façon d’égayer le temps des Fêtes des familles moins nanties. Ensemble, elles ont formé le groupe Les Mères Noël, qui recrute des femmes du Grand Sud-Ouest désireuses d’offrir un cadeau à un enfant afin qu’il trouve sous l’arbre une surprise, juste pour lui.

« Je voyais sur les différentes pages Facebook des histoires de femmes qui en arrachent, qui ont vraiment besoin. Je me suis dit que je voulais faire quelque chose pour les aider », raconte Amélie Tremblay.

Elle a lancé un appel au groupe Les fées marraines qui a trouvé écho chez Jennifer Aubertin. Myriam Vézina, qui s’est installée à Lachine récemment, a rapidement joint les deux Verdunoises. En moins de 72 heures, le projet était sur pied.

« Nous voulons aller un peu plus loin que les fêtes mises sur pied par les organismes d’entraide. On veut que les jeunes aient un paquet à déballer le jour de Noël, en même temps que tout le monde », explique Mme Vézina.

Enthousiasme
Les femmes qui ont joint Les Mères Noël peuvent choisir un enfant de 0 à 14 ans inscrits. Une brève description, incluant l’âge et leurs intérêts, permet de mieux cibler le cadeau à offrir.

Déjà 107 femmes ont joint les rangs du regroupement depuis le 4 novembre, date de sa création. Plus de 60 enfants ont été jumelés et plusieurs donatrices sont en attente d’un jumelage.

« Notre objectif initial était de 50 cadeaux, et nous voilà rendus largement au-delà, alors que la date limite pour remettre les cadeaux est le 15 décembre. Nous avons doublé ce nombre et sommes en plein blitz d’inscription pour les familles », ajoute Mme Vézina.

Afin d’identifier les enfants dans le besoin, le groupe a contacté plusieurs centres d’entraide et leurs intervenants. Le territoire s’étend à la grandeur du Sud-Ouest, depuis Ville-Émard jusqu’à Lachine, en passant par LaSalle et Verdun.

« Ces ressources travaillent au quotidien avec les gens dans le besoin. Ils peuvent entrer en contact avec les gens qui seraient trop gênés pour demander de l’aide », soutient Jennifer Aubertin.

Distribution
Pour rester dans l’esprit de la tradition, les trois Mères Noël ont engagé les services d’un homme tout désigné pour la distribution des cadeaux.

« Les parents ont l’opportunité de dire que le cadeau vient d’eux ou du Pôle Nord, toutes les femmes sont d’accord avec ce concept. Ce que nous espérons, c’est que les plus jeunes puissent recevoir leur cadeau des mains du Père Noël lui-même, pour ajouter à la magie », souligne Mme Aubertin.

Les initiatrices du mouvement ont aussi établi un partenariat avec la maison d’hébergement pour femmes victimes de violence Le Parados. Quatorze Mères Noël contribueront à la création de 12 bas de Noël pour les jeunes résidents du refuge.

Pour plus d’infos: facebook.com/Les-Mères-Noël-907393742724772/

Aussi dans Communauté :

blog comments powered by Disqus