Une quarantaine de plants de cannabis ont été découverts par les pompiers qui combattaient un incendie au 1520, rue John F. Kennedy vers 1h30 le 23 mars. Deux personnes ont été blessées et cinq autres ont été jetées à la rue.

Un homme de 24 ans, Dmitri Basenko, a été arrêté en lien avec cette plantation illégale. «Il devra faire face à des accusations de production de cannabis et de possession dans le but d’un faire le trafic», a confirmé Anie Lemieux du Service de police de la Ville de Montréal (SPVM).

Quelques témoins croisés sur place et préférant garder l’anonymat ont dit ignorer la présence d’une telle plantation illégale dans cet immeuble.

Des dégâts majeurs
L’incendie a pris naissance à cause «d’un feu de cuisson relié à une friture alimentaire», a confirmé Élise Breault du Service de protection de la Ville de Montréal à TC Media. Les dommages sont évalués à 200 000$.

Le bâtiment touché est un quadruplex de deux étages fait de bois et de briques. Les flammes ont pris naissance au rez-de-chaussée et se sont propagées rapidement au deuxième étage et à la toiture de l’immeuble.

La Caserne 65 des pompiers de LaSalle est située à proximité des lieux de l’incendie et la cinquantaine de sapeurs ont maîtrisé l’élément destructeur vers 3h06, a expliqué Pierre Arseneault, chef des opérations au service de sécurité incendie de Montréal.

L’intervention a nécessité la présence d’une cinquantaine de sapeurs qui ont combattu l’élément destructeur, ainsi que la présence d’une vingtaine de camions.

Croix-Rouge
Quatre logements ont été évacués et les sapeurs ont fait appel à la Croix-Rouge puisque cinq sinistrés devaient être relocalisés.

«Une famille a trouvé refuge lundi matin chez des parents et recevra de l’aide pour trois jours de la Croix-Rouge, a expliqué Carl Boisvert, responsable de communications de l’organisme.

Une dame gravement brûlée s’est rendue par elle-même à l’hôpital de LaSalle. Il a été impossible d’en savoir plus concernant son état de santé. Un homme a également été traité pour des blessures mineures. La Croix-Rouge attend de connaître l’état des personnes hospitalisées afin de mieux cibler leurs besoins.

Aussi dans Actualités :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!