Le nouveau règlement encadrant les chiens de type pitbull ne fait pas l’unanimité chez les élus de l’arrondissement de LaSalle qui siègent à Montréal.

@R:La mairesse de l’arrondissement, Manon Barbe, qui dirige son parti indépendant à Montréal, a voté contre le règlement, alors que la conseillère Monique Vallée, de l’équipe du maire Denis Coderre, appuie le projet. En mission à l’étranger, le conseiller Richard Deschamps de l’Équipe Barbe était absent au moment du vote. Ce dernier crois toutefois que le règlement doit être bonifié.

La mairesse dit non à un règlement «sans ressource adéquate qui ne fait que porter le blâme et l’odieux des prochains événements malheureux, sur les responsables en arrondissement».

Elle souhaiterait un règlement vraiment applicable sur le terrain, accompagné des ressources nécessaires tant financières, humaines que matérielles.

«Le service central engage et gère huit personnes pour appliquer la réglementation sur le territoire, mais ce sont les arrondissements qui sont responsables de l’application de ce règlement, mais sans ressource additionnelle», explique Mme Barbe.

Opinions partagées
Membre du comité exécutif de la Ville de Montréal, Monique Vallée est pour sa part satisfaite du règlement. «C’est une mesure sécuritaire pour le public et on va mettre le paquet pour réajuster les ressources en conséquences», dit la conseillère de ville.

«On prend nos responsabilités. Il y a eu mort de femme et 46 morsures de pitbulls ont été répertoriées. Au moins 40 pays ont un règlement semblable. Tout ce qu’il y a de nouveau, au fond, ça concerne les pitbulls», ajoute-t-elle.

La mairesse Barbe soutient que le règlement augmente faussement la perception de sécurité des gens. «Il faudrait une règle basée sur des études sérieuses et des recommandations de personnes ressources crédibles, mais ce n’est pas le cas», précise-t-elle.

Elle croit davantage à un règlement qui rendrait les propriétaires de chiens plus responsables de leurs animaux.

Règles obligatoires
Concernant les réactions émotives des propriétaires de chiens, Monique Vallée précise que ceux qui ont déjà des pitbulls ont le droit de les garder, mais les muselières, le micropuçage, l’enregistrement, le vaccin et la stérilisation seront obligatoires.

Elle ajoute que depuis l’annonce du nouveau règlement, de nombreux propriétaires de chiens supplémentaires ont enregistré leurs animaux.

En ce qui concerne l’autre conseiller de ville, Richard Deschamps, il était absent le jour du vote, en mission en France comme président de la commission sur le développement économique et l’habitation, en remplacement du maire Coderre.

S’il reconnaît que la question du pitbull l’agaçait, M. Deschamps ajoute que le règlement serait acceptable si le nombre de ressources était augmenté en conséquence.

Malgré l’application du nouveau règlement, LaSalle continuera à opérer une patrouille animale.

Cette dernière restera en fonction et le règlement interdisant aux chiens de circuler dans les parcs continuera de s’appliquer.

Aussi dans Actualités :

blog comments powered by Disqus