Gracieuseté Lesj pompiers premiers répondants de LaSalle sont très occupés.

Les pompiers de LaSalle sont ceux qui ont été le plus souvent appelés à intervenir comme premiers répondants à Montréal depuis 2014. En trois ans, ils ont joué le rôle du premier répondant 11 241 fois, un sommet inégalé dans les autres casernes de la métropole.

En 2014, les pompiers de la caserne 65 de LaSalle ont été les seuls à Montréal à dépasser le seuil des 4000 interventions «premiers répondants» avec 4476.

Bien que moins occupée, l’année 2015 a quand même vu la caserne 65 se démarquer alors que les sapeurs ont été les seuls à réaliser plus de 3000 interventions «premiers répondants» avec 3039.

Les chiffres s’annoncent similaires pour l’année 2016 qui tire à sa fin, avec un total de 3 726 interventions santé, contre 3 159 pour leurs confrères de la caserne 30 (Plateau Mont-Royal) et 3 077 pour ceux de la caserne 5 (Ville-Marie).

«C’est constant à la caserne 65 et ils sont très sollicités chaque année. Ça dépend de la clientèle, mais c’est aussi un grand territoire et nous avons deux autopompes à cette caserne. Nos premiers répondants ont un bon temps de réponse», explique Jean Leblanc, chef de division aux opérations de la caserne 65.

«Il y a un minimum de deux premiers répondants dans chacune des deux autopompes. Nos priorités concernent les urgences vitales, lorsqu’il y a des vies en danger», précise celui qui dirige les sept casernes du sud-ouest, entre le centre-ville de Montréal et LaSalle.

Nombre d’aînés en hausse
«Le profil socio démographique de LaSalle pourrait avoir un lien avec le nombre d’interventions médicales», selon Gabrielle Charbonneau, chargée de communications au Service de sécurité incendie de Montréal (SIM).
Sur une population de 74 000 habitants, soit 4,5% de la population totale de Montréal, LaSalle compte 13 820 personnes de 65 ans et plus, qui représentent 19% de la population de l’arrondissement, comparativement à une proportion de 15% à Montréal.

Rôle
Le pompier premier répondant peut procéder à la réanimation cardiorespiratoire (RCR) d’une personne, allant jusqu’à lui administrer une défibrillation cardiaque, en plus d’administrer l’ÉpiPen en cas d’allergie sévère et de l’oxygène.

«Le premier répondant est un élément essentiel dans la chaîne de survie», poursuit Gabrielle Charbonneau. Son arrivée rapide sur les lieux d’une intervention, ses connaissances et ses outils de travail lui permettent de stabiliser l’état d’une victime en attente de soins pré-hospitaliers plus avancés.

Les interventions concernent les douleurs thoraciques, problèmes respiratoires, accidents de la route, pertes de conscience, chutes, accidents vasculaires cérébraux, hémorragies, problèmes cardiaques, intoxication, troubles de diabète et allergies. «Par-dessus tout, le pompier est une présence rassurante dans l’attente de techniciens ambulanciers», précise la porte-parole.

Lorsqu’un appel jugé inquiétant pour la vie d’un citoyen est reçu au 911, Urgences-santé envoie simultanément sur place, une ambulance et des pompiers.

Effectifs et équipements
Située au 1300, avenue Dollard, la caserne 65 compte quatre équipes en rotation et chacune comprend 15 pompiers.
Les sapeurs peuvent compter sur deux camions autopompes, un camion échelle aérienne et un camion de protection avec système d’éclairage, une autopompe antique utilisée lors d’événements spéciaux, une roulotte et une remorque utiles à la décontamination de masse lors d’interventions impliquant des matières dangereuses.

Construite en 1978 pour le service des incendies de LaSalle, la caserne 65 est devenue le quartier général identifié comme la caserne 1 de la Régie de la sécurité publique LaSalle-Verdun. À la suite de la fusion des services d’incendie le 1er janvier 2002, elle est devenue la première caserne 65.

Les sapeurs de la caserne 65 se classent au 13e échelon sur les 19 arrondissements montréalais au chapitre de tous les types d’interventions combinés en 2015, avec un total de 4 395.

Aussi dans Actualités :

blog comments powered by Disqus