TC Media - Archives Des travaux sont nécessaires au complexe Michel-Leduc.

L’arrondissement a annoncé son désir d’effectuer des travaux de restauration de près de 6M$ en 2017 aux équipements des piscines Lacharité et du complexe aquatique Michel-Leduc.

LaSalle a demandé l’aide financière de la Ville de Montréal au cours des derniers jours afin de concrétiser ces projets. Étant donné l’âge avancé de son parc d’équipements aquatiques extérieurs, l’arrondissement a décidé d’effectuer un audit au début de 2016 afin d’évaluer les travaux requis.

L’échéancier pour les travaux serait de juin à septembre 2017 pour permettre l’ouverture en septembre 2017.

Lacharité
«La piscine du parc Lacharité, situé sur la rue Centrale, entre l’avenue Latour et le boulevard Champlain, a été identifiée comme la plus problématique à court terme», explique Danielle Mimeault, directrice de la Culture, des sports, des loisirs et du développement social à LaSalle.

On note le mauvais état du bassin et la présence de délamination, ainsi que de nombreuses fissures. Un filtre a été rapiécé avec une plaque d’acier et on y trouve les équipements mécaniques d’origine.

«La salle mécanique est trop petite et souvent inondée lors de fortes pluies. La fenestration est à refaire et la maçonnerie doit être reprise à certains endroits. Des travaux de finition sont à reprendre», écrit Mme Mimeault dans son rapport.

L’estimation préliminaire des coûts pour cette piscine se chiffre à 2,8M$, dont une demande de 1,4M$ auprès de la Ville de Montréal et une somme similaire de l’arrondissement. L’échéancier serait d’octobre 2017 à juin 2018, pour permettre l’ouverture à la mi-juin 2018.

Complexe Michel-Leduc
D’autre part, LaSalle a aussi fait une demande au Programme des équipements sportifs supra locaux pour la mise aux normes du complexe aquatique Michel-Leduc. Près de 6M$ de travaux sont à effectuer pour la mise aux normes du complexe situé sur les terrains du cégep André-Laurendeau.

L’arrondissement a choisi de prioriser les travaux urgents, dont le remplacement du système de contrôle électronique et des déshumidificateurs, ainsi que des interventions touchant l’étanchéité des bassins et des murs extérieurs.

Plusieurs travaux sont requis à court terme. Étant donné la fermeture prévue de la piscine pendant la période estivale pour effectuer les travaux, l’arrondissement veut profiter de cette fermeture pour ajouter des travaux nécessaires.

On parle du remplacement de la filtration, de la peinture des murs autour de l’aide de bassin, de l’amélioration du hall d’entrée, incluant le remplacement des portes d’entrée et divers travaux dans les vestiaires.

«Certains travaux sont urgents, car la durée de vie de plusieurs de ces équipements ayant été atteinte, la tenue des activités au complexe aquatique pourrait être compromise», selon Danielle Mimeault.

L’estimation préliminaire des coûts des travaux à effectuer en priorité se chiffre à 2,8M$, soit 1,4M$ de la Ville de Montréal et d’une somme identique provenant de l’arrondissement.

Aussi dans Actualités :

blog comments powered by Disqus