TC Media - Archives Le nombre de remorquages ne cesse d'augmenter depuis le début de l'hiver.

Les automobilistes laSallois semblent avoir oublié les règles d’usage en période de déneigement. Au cours des deux opérations de chargement de neige réalisées depuis le début de l’hiver 646 véhicules ont été remorqués, comparativement à 514 l’an dernier, pratiquement 25% d’augmentation.

En territoire laSallois, le premier chargement de la mi-décembre a nécessité 250 remorquages, comparativement à 298 l’hiver dernier. L’écart s’est particulièrement creusé au second chargement réalisé le 29 décembre, avec pas moins de 396 remorquages, comparativement à 216 l’année précédente.

«Il est possible qu’un chargement de neige débutant le samedi génère plus de remorquages, mais nous ne pouvons pas toujours attendre jusqu’au mardi pour débuter les opérations sur le côté de rue mardi-jeudi-samedi», indique Benoit Gauthier, directeur de l’arrondissement.

Il ajoute que les opérations de déneigement sont facilitées lorsque les gens déplacent leurs véhicules au bon moment. Tout au long de l’hiver, dans ses communications sur le déneigement, l’arrondissement demande aux citoyens d’appeler Info-Stationnement et de respecter les règles de stationnement.

Dans le cas de LaSalle, en période de chargement, des stationnements de nuit gratuits sont offerts aux endroits suivants:

De 23h à 7h: Centre sportif Dollard-St-Laurent, 707, 75e Avenue (130 places)
De 23h à 7h: Marie d’arrondissement, 55, avenue Dupras (150 places).

La grande ville
Du côté de la Ville de Montréal, la relationniste Geneviève Dubé compare ainsi la situation du remorquage lors des deux premiers chargements de l’hiver. «Pour le premier chargement, c’est pas mal égal à l’an dernier. Pour le deuxième, il y a une bonne hausse, mais il ne faut oublier que ça s’est passé pendant les fêtes».

Elle explique que durant cette période, «des gens sont en vacances et ne sont pas là pour déplacer leurs voitures. Des visiteurs viennent dans l’arrondissement et ne regardent pas les pancartes de signalisation. C’est un contexte qui peut jouer là-dedans», dit-elle.

L’an dernier, le deuxième chargement s’est tenu à la mi-janvier, alors que cette année, il a eu lieu le 29 décembre.

Globalement, Montréal fait remorquer une moyenne de 5000 véhicules qui dérangent le travail des employés responsables du chargement de la neige à chaque opération. Jusqu’à maintenant, on parle de 8371 remorquages au premier chargement et 9469 au second, pratiquement le double de la moyenne.

Impossible de comparer avec les années antérieures puisque les opérations de déneigement n’étaient pas reliées à la ville-centre. «C’est depuis l’an dernier que le chargement est décrété par le service de la concertation. Avant, il l’était par chaque arrondissement», précise Geneviève Dubé.

Affichage et stationnement
«Il faut que les gens surveillent les pancartes jaunes dans les rues et à chaque fois qu’on remorque une voiture, ça ralentit les opérations», poursuit Geneviève Dubé de la Ville de Montréal.

Montréal met à la disposition des Montréalais plus de 3379 places de stationnement gratuites hors rues, de nuit et l’application Info-Neige qui permet de suivre les avancements du déneigement pour chaque rue des arrondissements.

Pour connaître l’avancement des opérations, le stationnement et le remorquage en période de déneigement, les gens peuvent se référer au site ville.montreal.qc.ca/deneigement.

Afin de faciliter la planification des déplacements et le stationnement des véhicules en période de chargement, Montréal invite les citoyens à télécharger l’application INFO-Neige.

Aussi dans Actualités :

Nous sommes présentement en train de tester une nouvelle plateforme de commentaires sur notre site web. Grâce à Facebook Comments, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!