En créant leurs propres imprimantes 3D et en concevant des objets imprimés à l’aide de ces dernières, six élèves de l’école primaire L’Eau-Vive de LaSalle participent à un projet qui constitue une première dans l’histoire de la Commission scolaire Marguerite-Bourgeoys (CSMB).

Le projet, qui couvre toutes les étapes d’un projet de création, en est à sa première année d’existence à l’école.

Dans un premier volet, six élèves de 5e et 6e année (10 à 12 ans) ont été sélectionnés afin d’apprendre à créer des pièces d’imprimante à l’aide d’un logiciel de dessin assisté par ordinateur.

Ces jeunes ont par la suite imprimé les pièces à partir d’imprimantes 3D commerciales prêtées par le laboratoire Fab Lab de l’école secondaire Cavelier-De LaSalle.

Possibilités technologiques
Dans un second volet, une vingtaine d’élèves de 4e, 5e et 6e année (9 à 12 ans) sont actuellement invités à créer un objet ou figurine à partir des imprimantes du premier groupe.

«C’est une première expérience pour nos jeunes. Ils sont motivés et aiment tellement ça qu’ils se consacrent au projet deux jours par semaine, après les cours, entre 15h et 17h30», explique Frédéric Lherault, directeur par intérim de l’école.

Des animateurs de l’organisme «Grandir sans Frontières» animent par ailleurs des séances où des étudiants peuvent concevoir, dessiner et imprimer un objet ou une figurine et découvrir les possibilités offertes par les nouvelles technologies.

Les six élèves formés du premier volet participent aussi à des séances en tant «qu’élèves experts» pouvant soutenir l’animateur dans l’utilisation des imprimantes réalisées et maîtrisées par ceux-ci.

En mai, «Grandir sans Frontières» organisera une exposition des œuvres et une présentation des technologies utilisées. Les élèves exposeront à leurs pairs, à leurs parents et à la communauté, les objets réalisés, expliqueront la démarche suivie et présenteront leurs technologies utilisées pour y arriver.

Ancienne école Cecil-Newman de la Commission scolaire Lester-B.-Pearson, l’école L’Eau-Vive de l’avenue Orchard comprend une vingtaine de classes et 315 élèves.

Fab Lab
Le Fab Lab est un laboratoire de fabrication scientifique qui fait la promotion de la science et stimule l’intérêt des élèves pour les nouvelles technologies.

La CSMB serait la première au Canada à déployer le Fab Lab dans le milieu de l’éducation primaire et secondaire, selon Gina Guillemette, conseillère en communications à la CSMB.

Les Fab Lab, qui sont présents dans sept écoles secondaires de la CSMB, sont constitués d’une vingtaine de machines-outils programmables permettant de fabriquer une multitude d’objets: pièces de jeux mathématiques, figurines de contes, artéfacts historiques, reproductions architecturales.

Aussi dans Actualités :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!