TC Media Archives L'arrondissement a résiliéle contrat d'une firme de location de remorques.

À la suite d’une nouvelle recommandation formulée par le Bureau de l’inspecteur général (BIG), l’arrondissement de LaSalle vient de résilier un contrat de près de 92 000$ pour la location de quatre camions remorqueurs avec opérateurs, accordé à Remorquage BL.

Le BIG a en effet identifié que la compagnie appartenait à Réal Tourigny, un individu qui n’a plus le droit d’obtenir des contrats publics de Montréal pour les cinq prochaines années et dont l’entreprise avait été transférée à sa conjointe.

«Le processus d’appel d’offres pour des contrats de ce type-là est fait par le service d’approvisionnement de la ville centre. Nous, à l’arrondissement, on doit confirmer l’octroi du contrat, ce qui a été fait en janvier dernier», a expliqué Benoit Gauthier, le directeur général de l’arrondissement lors du conseil du 3 avril.

«Après analyse par les services centraux du contentieux et de nouvelles informations du BIG, il a émis un rapport mentionnant qu’on doit retirer les contrats de ces firmes pour des raisons expliquées dans son rapport et c’est ce qu’on va faire», a expliqué M. Gauthier.

Collusion ?
Rappelons que le BIG a mené une enquête sur divers contrats de remorquage octroyés par les arrondissements à des entrepreneurs privés portant sur les opérations de déneigement.

À l’issue de cette enquête, 12 contrats ont été résiliés et trois entreprises ont été ajoutées à la liste des «interdits de contrats» à Montréal.

Dans le rapport de l’Inspecteur général, Me. Denis Gallant, on peut lire que Réal Tourigny (Auto Cam 2000) s’est entendu avec sa conjointe, Brigitte Lévesque, afin d’acheter les remorqueuses appartenant à Auto Cam 2000, via la compagnie Remorquage BL, initialement créée et dirigée par Réal Tourigny et n’exerçant alors aucune activité économique.

L’enquête démontre que l’entreprise a ensuite été acquise gratuitement par Brigitte Lévesque, en prenant soin de retirer Réal Tourigny de la liste des dirigeants et actionnaires, pour ainsi procéder à l’achat des remorqueuses qu’elle a entièrement financé par Auto Cam 2000 pour exercer les contrats de remorquage obtenus de la Ville de Montréal.

Autres contrats
Ce n’est pas la première fois que LaSalle résilie des contrats à des compagnies de remorquage.
En janvier dernier, l’arrondissement avait donc annulé deux contrats datant de 2015 et totalisant 457 000$ pour trois ans avec Remorquage Mobile.

Aussi dans Actualités :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!