TC Media Archives C'est la promenade en voie d'aménagement dans ce parc qui portera le nom de Marie-Claire Kirkland-Casgrain.

L’arrondissement de LaSalle aura désormais son parc Marie-Claire Kirkland-Casgrain sur le site du parc de l’Aqueduc qui est en voie de réalisation.

«Le conseil municipal de Montréal a donné ce nom à la promenade que LaSalle finit d’aménager au bord du fleuve et de l’Aqueduc de Montréal, qui constitue un legs de la Ville dans le cadre du 375e anniversaire de Montréal», a confirmé la mairesse Manon Barbe lors du conseil d’arrondissement 1er mai.

Première femme élue députée à l’Assemblée nationale, première dame accédant au Conseil des ministres et première femme juge au Québec, Marie-Claire Kirkland-Casgrain, qui est décédée le 24 mars 2016 à l’âge de 91 ans, aura un parc baptisé en son nom sur le territoire de LaSalle.

Pendant toutes ses années en politique provinciale, elle a représenté les citoyens de LaSalle, d’abord comme députée de Jacques-Cartier, puis de Marguerite-Bourgeoys.

Hommage
Avocate de formation, Marie-Claire Kirkland Casgrain a marqué toute une génération en traçant la voie aux femmes en politique et à la magistrature. En 1964, elle a été l’instigatrice de la loi mettant fin à l’incapacité juridique des femmes mariées.

«Un an après sa disparition, il nous devenait possible d’honorer cette grande dame en ajoutant son nom à la toponymie montréalaise. LaSalle ayant été le premier arrondissement à déposer une demande en ce sens au comité de toponymie de Montréal, c’est à LaSalle qu’un parc portera désormais le nom de Marie-Claire Kirkland Casgrain», a déclaré la mairesse Barbe.

Grande carrière
Fille unique du médecin Charles-Aimé Kirkland et de Rose Demers, Claire Kirkland-Casgrain est née le 8 septembre 1924 et a grandi dans l’ancienne ville de Saint-Pierre, aujourd’hui fusionnée  à l’arrondissement de Lachine.

Devenue avocate en 1952, elle pratique sa profession à Montréal et suit la carrière politique de son père, alors député de Jacques-Cartier

L’élection partielle, en décembre 1961, causée par la mort de son père, marque le début d’une carrière politique riche en accomplissements pour Marie-Claire Kirkland-Casgrain.

Députée et ministre pendant de nombreuses années, elle quitte la scène politique le 14 février 1973, à la suite de sa nomination à titre de juge de la cour provinciale. Elle est par la suite juge dans le district judiciaire de Montréal, dès 1980.

Retraitée en 1991, on lui doit aussi la création de l’Institut du tourisme et d’hôtellerie du Québec.

Accomplissements
Ministre de la Culture: 1972-1973
Ministre du Tourisme, de la Pêche: 1970-1972
Ministre des Transports et des Communications:1964-1966
Ministre sans portefeuille: 1962-1964
Chevalier de l’Ordre national: 1985
Membre de L’Ordre du Canada: 1992
Médaille du Barreau du Québec: 2005

Aussi dans Actualités :

Nous sommes présentement en train de tester une nouvelle plateforme de commentaires sur notre site web. Grâce à Facebook Comments, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!