TC Media / Gracieuseté Les cancers sont la principale cause de décès chez les enfants.

Le Défi têtes rasées de Leucan, qui se déroulait ce samedi au Carrefour Angrignon, a permis d’amasser plus de 20 000 $. Trente personnes ont participé à l’opération de financement présentée par la journaliste et comédienne, Vanessa Pilon et l’animateur et producteur, Nicolas Ouellet.

«Une ambiance de solidarité et d’encouragement flottait dans l’air alors que les cheveux des participants tombaient sous les lames des rasoirs», selon la porte-parole de 17 ans, Marine Bazian Pinède.

L’étudiante au cégep de Maisonneuve a terminé des traitements de chimiothérapie en mai 2016 pour vaincre un cancer du système lymphatique de stade quatre.

Alors qu’elle n’avait plus de cheveux, la jeune femme s’est offert une séance de photographie professionnelle afin de garder un souvenir de sa tête dégarnie. Marine participe aussi régulièrement aux activités qui réunissent ceux qui ont traversé une épreuve semblable à la sienne. Pour ces raisons, les gens de Leucan, organisme qui soutient les enfants atteints de cancer, ont décidé d’en faire leur porte-parole jeunesse.

Au Carrefour Angrignon, elle a pu témoigner de son histoire devant ceux qui venaient d’offrir leurs cheveux pour aider les jeunes malades. Depuis 17 ans, s’est plus de 80 000 têtes qui ont été rasées.

 

     Cancers infantiles

  • Environ 1000 nouveaux cas en moyenne par année.
  • La leucémie représente 32% des cancers chez les enfants de 0 à 14 ans
  • Les tumeurs se développent généralement plus vite chez l’enfant que chez l’adulte
  • Cause 120 décès par année

     *Société canadienne du cancer

Aussi dans Actualités :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!