TC Media / Gracieuseté Depuis le 16 mai, LaSalle fait maintenant partie des territoires desservis par la Fondation du CLSC du Vieux La Chine.

La fondation du centre local de services communautaires (CLSC) du Vieux La Chine fait éclater les frontières des arrondissements. Dorénavant, elle étendra ses services au territoire de LaSalle. L’organisme, qui offre du répit pour les proches aidants, veut non seulement diversifier ses activités de soutien, mais aussi répondre à l’absence d’une telle fondation chez son pendant laSallois.

«Beaucoup d’employés et de dirigeants travaillent maintenant dans plusieurs CLSC en même temps. Cette nouvelle réalité, due aux restructurations du ministre de la Santé et des services sociaux, Gaétan Barrette, rendait les limites du financement incohérentes, d’autant plus que les trois arrondissements ont des besoins similaires», explique Mathieu Langlois-Larivière, membre du conseil d’administration de la Fondation.

Les dirigeants de l’organisme, qui existe depuis près de 10 ans, ont alors voulu se doter d’une mission plus élargie, venir en aide aux personnes en situation de vulnérabilité. Pour financer de nouveaux projets à Lachine, Dorval et maintenant LaSalle, l’agrandissement du bassin de donateurs n’y est pas totalement étranger.

Ces changements surviennent alors que un nouveau président du conseil d’administration a été nommé au mois de mai. Peter Eusano succède à Yolande Chartier, qui malgré son départ de la plus haute fonction, continuera à siéger au conseil.

 

Lachine ou La Chine?

Au départ, Lachine était appelé Saint-Sulpice. Ce vaste domaine appartenait à Robert Cavelier de LaSalle pour y installer des colons et défricher la terre. Mais Cavelier avait aussi choisi de partir à la découverte de la route de la Chine (la pays). Par dérision, territoire de Saint-Sulpice fut rebaptisée «La Chine». En 1676, le nom deviendra officiel avec la création de la paroisse des Saints-Anges de Lachine.
*Arrondissement Lachine

Aussi dans Actualités :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!