Alors qu’elle est encore sur les bancs d’école, une raccrocheuse de l’École du milieu de LaSalle a organisé une exposition d’art visuel pour redonner aux prochains décrocheurs qui emprunteront le même parcours qu’elle.

Jessika Ayotte Saint-Onge, instigatrice de l’activité de financement artistique Crée-Ta-Vie: Se perdre pour trouver l’essentiel, a présenté des ateliers d’arts plastiques devant ses compagnons de classe. Sa démarche a commencé en novembre dernier, car entre les murs de cette école secondaire pour adultes, novembre est le mois dédié à la découverte des passions.

Durant cette période, les étudiants touchent à des domaines variés présentés par les autres élèves ou les intervenants afin d’ouvrir leurs horizons.

La raccrocheuse croit d’ailleurs que «les activités proposées ont aidé plusieurs de ses confrères et consœurs à découvrir de nouveaux champs d’intérêt puisque l’apprentissage passe aussi par la connaissance de soi et de ses goûts personnels». Elle a donc eu l’idée d’organiser une activité pour amasser des fonds.

Financer au suivant
Avec l’aide de ses camarades de classe, Jessika Ayotte Saint-Onge a donc mis sur pied le tout premier vernissage d’art visuel de l’établissement, qui était suivi d’un encan silencieux, le 17 mai, au centre Henri-Lemieux.

La vente d’une quarantaine d’œuvres réalisées par neuf jeunes adultes raccrocheurs a permis d’amasser 1200$ qui serviront aux activités scolaires des futurs étudiants. Tous les artistes exposés ont pu contribuer à la gestion du matériel, au marketing et à la recherche de financement afin de rendre possible la tenue de l’activité.

Ironiquement, alors qu’elle peint depuis plusieurs années, prendre part à l’organisation de cet événement a aussi fait connaître une facette du monde artistique que Mme Ayotte Saint-Onge ignorait et qu’elle a particulièrement apprécié.

Même si elle oriente ses études pour devenir secrétaire juridique, l’étudiante songe aussi à garder une place dans son horaire pour laisser libre cours à son inspiration artistique et à des expositions.

Aussi dans Actualités :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!