TC Media / Isabelle Bergeron Certaine rues de l’arrondissement ont été refaites et repensées pour favoriser les transports actifs. Le nombre d’arbres a été augmenté ainsi que le nombre de voies cyclables.

Enclavé, circuler à LaSalle n’a jamais été chose facile. Le nouveau Plan de déplacement établi jusqu’en 2037 devrait changer cette facette de l’arrondissement.

Le document de 112 pages, qui décortique l’offre de transport, vise à élaborer des solutions pour tous les travaux à venir. De plus, il sert à repenser et diversifier ce qui existe déjà.

La mairesse de LaSalle, Manon Barbe, ne s’en cache pas, elle souhaiterait le prolongement de la ligne verte à partir de la station Angrignon. «Le métro représente le plus grand défi pour notre plan de déplacement, mais on ne baisse pas les bras, dit-elle. Nous serons là, avec notre plan bien établi, le moment venu».

L’arrondissement étudie aussi la possibilité de changer l’emplacement de la gare LaSalle et du terminus d’autobus Newman-Lafleur. L’endroit est difficile d’accès puisqu’il se situe dans le quartier industriel.

LaSalle souhaite aussi sécuriser les rues, les trottoirs et les passages piétons afin de mettre en valeur la marche. Lors des nombreuses consultations, l’importance de favoriser les déplacements piétonniers a souvent été soulevée. De plus, la sécurité a été une préoccupation en raison du nombre grandissant d’élèves se rendant à l’école en voiture.

Le plan vise aussi à accroître le nombre de voies cyclables. La mairesse cite en exemple le nouveau marquage de la rue Dollard.

«On a priorisé la sécurité à la vitesse. Le terre-plein a été érigé pour éviter les virages à gauche et ainsi diminuer les risques de collisions», avance Mme Barbe.

Un projet pilote de marquage de traverses écolières est prévu aux alentours de certaines écoles primaires pour le retour des classes. La mairesse s’est gardée de préciser combien et lesquelles.

Réalité du secteur
Manon Barbe précise qu’«il faut surtout être conscient de la réalité de l’arrondissement pour améliorer la situation».

La fluidité est entravée par le canal de l’Aqueduc, mais aussi par l’autoroute 20, la route 138 et, au sud, par le fleuve Saint-Laurent. Cette prise de conscience est importante pour élaborer un plan qui sera plus efficace pour faciliter les déplacements des résidents, que ce soit pour entrer, circuler ou sortir de l’arrondissement.

Désicions politiques
Le lien vert a souvent été demandé par de nombreux citoyens, autant dans l’élaboration des transports que lors des consultations qui ont eu lieu au sujet du Plan Vert.

Ce projet consiste à développer un réseau cyclable et de transport collectif dans l’ancienne emprise ferroviaire qui traverse LaSalle. Bien qu’il y ait une certaine volonté, l’arrondissement n’a pas l’autorité nécessaire pour faire l’achat des terrains, ce qui laisse l’avenir de ce lien vert entre les mains de la ville-centre et des autres paliers de gouvernement.

Quand on regarde l’offre de transport montréalais, incluant l’autopartage ou le vélo en libre-service BIXI, l’ouest de l’île a été oublié. «LaSalle a souvent été laissé pour compte dans le passé», avoue Manon Barbe.

Elle insiste cependant sur les efforts mis en œuvre présentement pour améliorer la situation. «LaSalle propose continuellement des projets pour développer les différents aspects reliés au transport. Le problème est que l’arrondissement a rarement le pouvoir décisionnel», dit celle qui se fait tout de même un devoir de toujours représenter les intérêts de ses résidents.

Pour qu’il soit toujours à jour, le plan adopté par le conseil d’arrondissement, le 5 juin, évoluera avec les années en s’ajustant aux plus récentes technologies.

Aussi dans Actualités :

Nous sommes présentement en train de tester une nouvelle plateforme de commentaires sur notre site web. Grâce à Facebook Comments, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!