Des centaines de festivaliers arboreront planche et pagaie lors du MTL SUP Fest au parc des Rapides. Organisé par Kayak sans frontières (KSF) et MTL Eau Vive, l’événement du 12 et 13 août mettra en valeur les activités nautiques sur le Saint-Laurent, en marge d’une compétition internationale de kayak de rivière à l’angle des boulevards LaSalle et Bichop-Power.

Toute la fin de semaine, les LaSallois pourront découvrir le stand up paddleboard (SUP), qui consiste à pagayer debout sur une grosse planche. On peut aussi s’adonner à différents exercices dessus comme du fitness et du yoga.

Martine Boileau, qui pratique le SUP une fois par semaine en période estivale, raconte que «ce sport a été une véritable planche de salut» alors qu’elle venait tout juste de se séparer. «Si je monte sur ma planche le matin et qu’ensuite je vais travailler, je me sens comme si j’avais pris une semaine de vacances», ajoute la LaSalloise.

Le MTL SUP Fest est une excellente occasion pour les Montréalais de profiter du fleuve, selon le président-directeur général de KSF, Hugo Lavictoire. Les LaSallois y sont habitués, mais d’autres ignorent encore l’existence d’une telle oasis en ville.

«Pendant le festival, le prix des cours et des locations est moindre pour donner une chance aux gens de découvrir un nouveau sport», précise-t-il.

Les participants qui désirent connaître l’eau vive peuvent aussi s’inscrire aux courses en SUP dans les rapides ou à des parties de SUP polo.

Les kayakistes professionnels qui participeront à MTL Eau vive offriront pour leur part une séance grand public afin de faire découvrir leur sport.

Les Rapides de Lachine étant un espace protégé en raison d’une grande présence d’oiseaux migrateurs, KSF s’assure de sensibiliser à la nature ceux qui participent à leurs activités. «Si ce n’est pas nous, d’autres personnes iront dans ces eaux et c’est mieux que ce soit une compagnie respectueuse de la nature», indique M. Lavictoire.

Sur la terre
Pour ceux qui préfèrent avoir les pieds sur la terre ferme, des classes de yoga sont à l’horaire des deux journées.

Le festival sera également l’occasion de profiter d’un grand rassemblement de nombreux fabricants de l’industrie nautique et de voir les produits disponibles au Québec.

Sous un chapiteau, les compétitions seront retransmises sur écran, car il ne sera pas possible de s’approcher des rapides. Une portion du parc demeure toujours fermée en raison du haut niveau de l’eau.

Pour combler les fringales, deux camions de bouffe de rue seront au rendez-vous ainsi que la microbrasserie Dieu du Ciel.

La chanteuse pop Carissa Vales offrira une prestation avec des danseurs, vers 20h15. Par la suite, ce sera au tour de Carl Müren, DJ au Beachclub de Pointe-Calumet de faire danser la foule. Ce segment sera animé par Todd Smith de CKVL, la radio communautaire de LaSalle.

L’été dernier, près de 700 personnes ont visité le site pour la première édition du festival, en plus des 300 qui participaient aux différentes compétitions, en place depuis plusieurs années.

Plus d’infos pour le SUP ou le KAYAK

Aussi dans Actualités :

Nous sommes présentement en train de tester une nouvelle plateforme de commentaires sur notre site web. Grâce à Facebook Comments, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!