TC Media / Archives Fondé le 14 mars 1977, le centre du Vieux Moulin offre, entre autres, des services de popote roulante pour les gens dans le besoin

Le 40 e anniversaire du centre du Vieux Moulin, organisme communautaire pour les 50 ans et plus, sera souligné lors de la fête de la rentrée. Les membres, les bénévoles et les employés sont conviés aux célébrations qui auront lieu le 31 août au parc des Rapides. Cette journée marquera aussi le début de la nouvelle saison des services et des activités

Raymond Dionne offre son temps et participe aux activités de l’organisme depuis une vingtaine d’années. Il parle de son bénévolat comme d’une réorientation de carrière depuis qu’il a pris sa retraite d’Hydro-Québec.

Pendant douze ans, il a livré des repas aux gens âgés dans le besoin avec la popote roulante. «Ce lien est très important pour les ceux qui sont isolés. Parfois, tu es la seule personne qu’ils voient pendant toute la semaine. Ça remet certains problèmes en perspectives», explique le LaSallois âgé de 81 ans.

Malheureusement, des problèmes cardiaques l’ont obligé à diminuer sa présence au centre sauf pour les cours de sculpture sur bois et la chorale. Toutefois, sa femme Claudette continue d’y enseigner le tricot et la couture, huit fois par semaine. Elle y est devenue professeure dès le début de l’aventure alors que Marthe Henri y était la directrice générale en 1977.

L’équipe
Caroline Lussier, adjointe administrative du centre explique l’avantage du milieu communautaire. «On a le droit de s’asseoir et de prendre le temps de les écouter. Parfois, il nous raconte des moments de leur vie, parfois leurs problèmes», explique-t-elle. Le personnel du Vieux Moulin tente de garder une ambiance conviviale et accessible pour les membres.

«Souvent, les 50 ans et plus ont l’impression d’être trop jeunes pour le centre, alors que s’ils entraient, ils découvriraient une ambiance dynamique et accueillante, il faut juste y mettre les pieds», ajoute-t-elle.

Employée du centre depuis 15 ans, Mme Lussier trouve que tous les projets du Vieux Moulin sont importants. «Le Moulin Bus fait une grande différence dans la vie de certains membres, indique-t-elle, tandis que chaque atelier ou cours comble des besoins particuliers.»

Le Moulin bus est un autobus qui se rend au domicile des personnes et les transporte jusqu’au centre. Le vendredi, il fait l’aller-retour de la maison à l’épicerie pour permettre aux usagers de choisir eux-mêmes leurs aliments.

Dévouée, proche des membres et directrice générale du Vieux Moulin depuis 20 ans, Hélène Lapierre est fier de ce centre qui a grandit jusqu’à rayonner à l’extérieur de ses murs. «Les projets qui ont été mis en place ont tenu la route. J’ai encore beaucoup d’idées pour les années à venir», soutient la directrice. L’organisme est même devenu représentant officiel du programme Pair pour tout l’Ouest-de-l’Île, un service gratuit d’appels informatisés à des heures prédéterminées. Si l’abonné ne répond pas, une alerte est lancée après la troisième tentative pour vérifier si la personne est en sécurité.

La nouvelle programmation qui débute en automne offrira comme les années précédentes des activités telles que Le café des aînés, les dîners communautaires thématiques et Apprivoisez la solitude, un groupe de soutien pour les personnes endeuillées.

Plus d’infos ICI

Centre du Vieux Moulin en chiffres

  • 10 employés
  • 18 professeurs
  • 120 bénévoles
  • 1000 membres

Aussi dans Actualités :

Nous sommes présentement en train de tester une nouvelle plateforme de commentaires sur notre site web. Grâce à Facebook Comments, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!