TC Media / Gracieuseté Jefferson Koulibaly étudie dans une école secondaire new-yorkaise pour perfectionner son jeu en basketball.

Âgé de seulement 15 ans, Jefferson Koulibaly partira cet automne loin de sa famille pour la deuxième année afin d’étudier dans une école secondaire à Long Island, New York. Joueur de basketball prometteur, cet adolescent laSallois a reçu en 2016 une bourse de quatre ans pour évoluer dans une équipe américaine dans un programme de sports/études.

L’athlète s’est fait repérer alors qu’il jouait contre les États-Unis lors d’un tournoi estival. Depuis deux ans, l’école Our Savior New American School lui donne l’occasion d’étudier à l’extérieur du pays pour améliorer sa technique de jeu.

En juin, le jeune homme a aussi remporté la médaille d’argent avec la formation qui représentait le Canada à la U16 Americas Championship de la International Basketball Federation (FIBA), en Argentine. «C’était la meilleure expérience de ma vie. Pendant ces trois semaines, mon jeu a évolué rapidement. On nous traitait comme des joueurs professionnels», raconte l’adolescent, encore enthousiaste.

Esprit de compétition
Jefferson Koulibaly pratique le basketball depuis qu’il a 11 ans. Ce qu’il aime le plus de ce sport, c’est de gagner. Nelson Osse, son ancien entraîneur des Knights de Parc-Extension confirme, «plus la tension monte, plus il performe. Il est tellement compétitif, être son adversaire est la dernière chose que tu veux».

Il souligne au passage l’importance de l’encadrement de ses parents, qui lui ont permis de vivre son rêve. Ils ont fait le trajet LaSalle/Parc-Extension plusieurs fois par semaine, en plus d’accepter qu’il étudie à l’étranger pour l’amour du basketball.

«C’est difficile de le voir partir, admet sa mère Aïcha Camara Koulibaly. On le fait pour son avenir et pour qu’il réalise son rêve». L’excellent dossier académique de son fils et sa persévérance lui ont permis de se rendre là où il est.

Au début du mois de septembre, Jefferson Koulibaly repartira vivre dans sa famille d’accueil dans l’État de New York. Cette année, ses entraîneurs américains lui ont affirmé qu’il fera partie des éléments clés de son équipe. «Quand je suis arrivé, j’avais un peu peur, mais là, j’ai envie de retourner jouer», confie le jeune athlète.

Il espère qu’après son secondaire, il pourra grossir les rangs d’une équipe universitaire prestigieuse avant de réaliser son plus grand rêve : «devenir le meilleur joueur de la National Basketball Association (NBA)».

Aussi dans Actualités :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!