Les essais routiers organisés par la Fondation Cavelier-De LaSalle ont été moins fructueux que prévus. L’événement a récolté environ 1600 $, soit la moitié moins que l’année précédente.

En raison des pannes de courant occasionnées par les violents orages de la veille, plusieurs parents ne se sont pas déplacés pour récupérer le matériel scolaire de leurs enfants puisqu’il était impossible de payer. L’achalandage espéré pour le 23 août n’était donc pas au rendez-vous.

«Je suis triste du résultat, mais les conditions météorologiques sont hors de notre contrôle», précise Gilles Dubien, président de la Fondation Cavelier-De LaSalle.
Même après le retour du courant, les forts vents ont aussi empêché les organisateurs d’installer des tentes et d’animer le site.

Essais
Lors de cette journée, les parents qui se présentaient pour acheter le matériel étaient invités à conduire gratuitement un des quatre véhicules disponibles. Pour chaque essai, le concessionnaire LaSalle Ford remettait un montant de 20 $ à la fondation.

Cet argent servira à aider les élèves dans le besoin. La fondation peut aussi l’inscription à des compétitions sportives, des sorties culturelles ou même de paniers de Noël.

La fondation Cavelier-De LaSalle espère que l’an prochain elle pourra organiser à nouveau l’événement en espérant que le soleil sera au rendez-vous.

Aussi dans Actualités :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!