TC Media / Archives L’échangeur Turcot.

Le casse-tête des automobilistes se compliquera à compter de la mi-septembre. Les nombreux usagers de l’échangeur Turcot devront s’armer de patience et surtout, revoir leur itinéraire. Les nouveaux détours dévoilés par le consortium KPH Turcot mercredi perdureront jusqu’en 2019.

La bretelle de la sortie 63 de l’A-15 Nord menant à l’A-20 Ouest sera démantelée. La circulation en provenance du pont Champlain sera redirigée durant huit semaines vers la sortie du Chemin de la Côte-Saint-Luc.

«Les premiers matins seront plus difficiles, indique la directrice du maintien de la mobilité du consortium KPH Turcot, Sylvie Gervais, le temps que les usagers de la route reprennent leurs habitudes et trouvent un trajet qui leur convient.»

Un itinéraire alternatif sera aussi mis en place afin de redistribuer le trafic qui désire emprunter l’A20 Ouest en provenance de l’A-15 Nord. Les véhicules devront emprunter la sortie 62 du boulevard De La Vérendrye et passer sur le nouveau tronçon construit précisément pour ce détour qui les mènera jusqu’à la rue Saint-Patrick. Ensuite, ils devront se diriger vers le nord sur le boulevard Monk pour reprendre la rue Notre-Dame O. pour accéder à l’A-20 Ouest.

Cette nouvelle configuration subira certaines modifications selon l’avancement des travaux, mais demeurera en place jusqu’à la fin du chantier.

Au début du mois d’octobre, deux voies sur trois seront disponibles sur l’A-20 à partir de la sortie 64 rue Notre-Dame Ouest. La rue Saint-Rémi sera fermée à l’est de l’A-15.

En novembre, la portion du boulevard De La Vérendrye en direction sud, située sous l’A-15, ne sera plus accessible. La circulation sera détournée sur la rue Saint-Patrick pour les mener sur la rue Eadie et l’avenue de l’Église.

D’autres détours sont prévus pour le mois de novembre et viendront à nouveau modifier le trajet de nombreux Montréalais, entre autres sur l’A-15 Sud et la 138-720 Ouest.

Meilleure signalisation
Une cinquantaine de personnes étaient présentes pour la première séance d’informations, mardi soir, à LaSalle.

Une signalisation plus efficace et plus en amont a été réclamée par plusieurs. «Il faudrait ajouter des panneaux d’information sur les routes lorsqu’il est encore possible de modifier son trajet et non 500 mètres avant pour qu’ensuite on reste pris dans le trafic», a fait valoir Yves Bissonnette, un LaSallois qui croit que plus les citoyens seront informés tôt, meilleure sera la circulation.

Toutefois, contrairement à ce que craignaient les intervenants de KPH Turcot, la grogne et le mécontentement n’ont pas été légion. Ils ont même été applaudis à la fin de la présentation alors qu’une dame soulignait la complexité du travail logistique qu’ils devront effectuer.

«Les gens comprennent que nous ne pouvons pas démanteler et construire en même temps», explique Mme Gervais.

Les réactions de l’assistance ont été plus fortes à l’annonce des détours qui débuteront en novembre et décembre ainsi que des 20 à 25 fermetures de différents tronçons de route prévues jusqu’au printemps 2018.

Aucun représentant de la Société de transport de Montréal (STM) n’était présent lors de la séance d’information pour répondre aux questions concernant l’ajout de service.

Plus d’infos ici

Aussi dans Actualités :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!