Richard Deschamps
Le doyen du conseil de LaSalle, Richard Deschamps, s’est fait confier un 6e mandat. Il a obtenu le meilleur résultat en termes de pourcentage de tous les candidats de l’arrondissement, avec 52 %. Il a devancé sa principale adversaire de Projet Montréal, Loren Dafniotis, avec près de 3 000 votes.

«Je me sens comme si je venais de gagner la coupe Stanley», souligne le conseiller de ville dans le district Sault-Saint-Louis. Je vois ce vote comme une marque de confiance de la part des LaSallois.»

M. Deschamps affirme qu’il poursuivra son travail des dernières années, même si le parti au pouvoir a changé. «Je vais faire comme avant, soit représenter du mieux que je peux les besoins de mes citoyens», explique-t-il. Il voit toutefois d’un bon œil l’ouverture au dialogue de la nouvelle mairesse de Montréal, Valérie Plante.

 

Laura Palestini
La conseillère d’arrondissement du district Sault-Saint-Louis a remporté l’élection avec 46,07 % du vote, environ 2 000 voix de plus que son rival de Projet Montréal, Alex Lauzon. Laura Palestini croit que sa victoire est à la hauteur du travail qu’elle a effectué au cours des quatre dernières années.

«Je n’ai jamais eu de doute. Chaque fois que l’on sonnait à une porte, les gens étaient heureux de nous voir et nous le disait, assure Mme Palestini. Avec ce vote, les LaSallois nous dise qu’ils nous font confiance et que l’on fait du bon travail.»

L’assermentation des élus aura lieu le 16 novembre lors d’une cérémonie à l’hôtel de ville de Montréal.

 

Nancy Blanchet
Nancy Blanchet, conseillère d’arrondissement réélue, a obtenu le 2e meilleur résultat de l’Équipe Barbe. Avec un total de 51,44 %, elle compte plus de 2 000 votes de plus que Roxanne Gendron, la candidate de Projet Montréal.

«Je me sens portée par un nuage. Ces élections sont une véritable dose d’amour», souligne celle qui a été élue dans le district Sault-Saint-Louis pour une 2e mandat. Tout comme sa collègue, Nancy Blanchet confie qu’elle a ressenti le fort appui des LaSallois au cours des nombreuses séances de porte-à-porte effectuées pendant la campagne électorale.

La victoire de ce 5 novembre vient donc confirmer ses impressions. Elle ajoute, qu’elle songe déjà aux quelques dossiers sur lesquels elle se penchera prochainement, dont le déneigement, l’entretient des trottoirs et le stationnement.

«Les membres de l’équipe sont tous des LaSallois, nous aussi on stationne notre voiture dans les rues enneigées. Je pense que ça nous aide à comprendre nos citoyens et qu’ils le sentent», conclue Mme Blanchet.

Lise Zarac
La course a été serrée dans le district Cecil-P.-Newman. Lise Zarac n’a devancé que par 470 votes le candidat d’Équipe Coderre, Pino Asaro. Élue au poste de conseillère de Ville, elle a hâte de siéger et croit qu’une collaboration est possible avec les membres de Projet Montréal.

«Nous sommes issus de parti différents, mais nous sommes tous là pour travailler pour nos citoyens, pour les Montréalais», précise Mme Zarac.

Après un passage en politique fédérale en 2011, Mme Zarac fait un retour au municipal. «Dès que Manon Barbe m’a téléphoné, la flamme s’est ravivée très rapidement, raconte la nouvelle conseillère. Je suis travaillante et je pense que les citoyens le savent, je n’ai pas peur de mettre l’épaule à la roue.»

Elle connaît déjà bien chaque membre de son équipe, ce qui, selon elle, est un avantage.

 

Josée Troilo
La conseillère d’arrondissement dans le district Cecil-P.-Newman a remporté les élections du 5 novembre avec près de 1 500 votes de plus que son adversaire d’Équipe Coderre, Steven Laperrière. Aux dernières élections, Josée Troilo avait dû aller en recomptage alors que seules 16 voix avaient confirmé sa victoire.

«Quel bonheur d’avoir un mandat fort, se réjouit-elle. Je retourne au travail pour continuer à représenter les LaSallois».

Mme Troilo voit positivement ce 3e mandat. Durant la campagne électorale, sa rencontre avec les résidents lui a permis d’avoir l’heure juste sur des dossiers qui lui tiennent à cœur.
«Les gens nous ont parlé de transport, de vitesse et d’arbres. Je vais m’assurer qu’on suive ces dossiers de près», confirme la conseillère.

 

Serge Declos
Avec 44,55 % des votes, Serge Declos en sera aussi à un un 2e mandat comme conseiller d’arrondissement pour le district Cecil-P.-Newman. «Une campagne électorale c’est fatiguant, mais à la vue des résultats, j’ai senti mon énergie remonter rapidement», confie-t-il.

«C’est sûrement cliché de dire ça, mais c’est vrai. Sans notre équipe cette victoire n’aurait pas été possible», précise M. Declos. Il croit que dans le cadre de son travail, il est nécessaire de bien connaître les citoyens et d’être près d’eux ainsi que de les écouter.

«Je suis fier d’être membre d’un parti indépendant qui arrive à se démarquer». Comme plusieurs de ses collègues, il a bien senti le mécontentement envers Denis Coderre, mais assure que le but de sa campagne électorale était, avant tout, de mettre de l’avant la plateforme d’Équipe Barbe.

Aussi dans Actualités :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!