Pour une première fois, la collecte de sang organisée par l’Association Sikh Vision de Montréal a pu compter sur les services d’un interprète. Son aide du punjabi vers le français a donc facilité la compréhension des donneurs des différentes étapes et permis à Héma-Québec d’augmenter son efficacité le 12 novembre.

Pour cette cinquième campagne annuelle, l’association LaSalloise a recueilli 83 dons sur un objectif de 100. L’événement, qui se déroulait au «Boys and Girls Club» de la rue Hardy, a connu une récolte moins fructueuse que les années précédentes.

«Le service d’interprète a permis d’exclure certains donneurs lors de la préinscription. La collecte a été plus efficace, car ces dons auraient été éliminés plus tard dans le processus», relativise le porte-parole d’Héma-Québec, Laurent-Paul Ménard.

La présence de l’interprète officiel, autorisé par l’Agence de la santé publique du Canada et le ministère de la Justice du Québec a aidé plusieurs LaSallois de confession sikhe, la cinquième religion au monde, de connaître les différents critères d’admissibilité d’Héma-Québec.

Parmi les principales raisons d’exclusion, on note un voyage dans un des pays où il y a présence de malaria, comme l’Inde. Dans ce cas, on doit attendre au moins un an après le retour au pays pour être en mesure de donner à nouveau du sang.

Trois ans
«On demandait cette aide depuis trois ans déjà puisque les infirmières doivent obtenir des réponses très précises à des questions parfois complexes», souligne le porte-parole de l’Association sikh Vision de Montréal, Rupinder Singh. Selon lui, les membres étaient plus à l’aise lors du processus cette année grâce à l’interprète.

M. Singh espère seulement que l’expérience se répètera l’an prochain pour assurer une continuité et ainsi promouvoir le don de sang dans sa communauté.

Aussi dans Actualités :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!