TC Media - Pascaline David La directrice du Centre de la petite enfance (CPE) Familigarde de LaSalle, Lise Caron, quittera son poste après une longue carrière sous le signe de la générosité.

À 72 ans, la fondatrice et directrice générale du Centre de la petite enfance (CPE) Familigarde de LaSalle, Lise Caron, prendra sa retraite d’ici quelques semaines. Après plus de 26 ans de carrière, elle aura marqué les esprits de ses collègues et des parents par sa générosité et son abnégation.

Au départ pourtant, Mme Caron ne se destinait pas à ce domaine puisqu’elle a longtemps travaillé en comptabilité, dans des entreprises de construction. C’est lorsqu’elle a eu sa fille Maryse, en 1983, qu’elle a décidé d’avoir son propre service de garde.

«Mes coordonnées étaient sur le feuillet paroissial de l’Église Sainte-Catherine-Labouré. Les gens qui voulaient garder ou faire garder des enfants m’appelaient et je donnais des références», raconte-t-elle.

À la fin des années 1980, la petite structure qui accueillait alors 50 enfants en 1991 est devenue un CPE responsable de plus de 200 enfants, puis l’un des plus importants bureaux coordonnateurs de l’île de Montréal quelques années plus tard.

«Familigarde est son œuvre, elle l’a fait grandir, évoluer et elle ne comptait pas ses heures», explique Sylvianne Pinet, dont les enfants ont bénéficié de ses services et qui y travaille comme adjointe administrative maintenant.

Pour elle, la directrice ne pourra jamais vraiment être remplacée. «Cela prendra une personne qui a les mêmes valeurs, qui sera là pour prendre le temps et écouter», dit-elle.

Reconnaissance

«C’est une équipe formidable avec qui j’ai travaillé, nous sommes une grande famille», raconte Mme Caron avec beaucoup d’émotion. Elle fait confiance à ses deux adjointes, Maryse Bernier et Linda Muzzi, pour assurer la transition.

«Il y a une vraie bonne entente et un respect des employés ici. On règle aussi beaucoup les choses par la communication et non la coercition», dit Mme Bernier qui ne se voit pas travailler autrement.

Pour Mme Muzzi, l’importance donnée à la conciliation travail-famille et la volonté d’aider les enfants particulièrement défavorisés sont autant de choses qui caractérisent le mandat de Lise Caron.

Son souci de l’autre et sa générosité ont fait d’elle une directrice inspirante. «C’est quelqu’un d’infiniment humain, elle visait toujours le bonheur des enfants et ça se reflète à travers ses responsables de services de garde», ajoute-t-elle.

Familigarde accueille aujourd’hui 60 enfants dans sa structure LaSalloise et coordonne des services de garde pour plus de 1000 bambins dans les territoires de Lachine, Dorval et LaSalle.

Le cœur gros, Mme Caron se conforte toutefois dans l’idée de pouvoir s’octroyer un repos bien mérité et s’occuper davantage de sa mère âgée de 92 ans.

Aussi dans Actualités :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!