TC Media - Pascaline David Gertrude Soucy était de l'inauguration du nouveau local des Petits Frères de l'avenue Lafleur, à LaSalle. Bénévole depuis 10 ans, elle aidera à desservir la clientèle des arrondissements de Lachine, Verdun, Sud-Ouest et LaSalle.

Les personnes âgées résidant dans le Grand Sud-Ouest peuvent désormais profiter des services de l’organisme Petits Frères, qui agit contre l’isolement des personnes de 75 ans et plus, grâce à l’ouverture d’un nouveau local à LaSalle.

On souhaite décentraliser nos programmes pour que tout soit coordonné au plus proche des communautés locales», explique Joanne Parmenter, directrice au siège montréalais de l’organisme à but non lucratif.

Avant l’ouverture du local, les aidants habitaient parfois loin des aînés avec qui ils étaient jumelés. Une des conditions est qu’ils doivent désormais habiter LaSalle, Verdun, Lachine ou le Sud-Ouest. «Ce sera plus facile pour créer des liens, puisqu’ils ne seront jamais très loin de leurs « vieux amis » comme on les appelle», ajoute-t-elle.

C’est à LaSalle que se dérouleront les formations obligatoires sur le vieillissement et sur la communication avec une personne âgée isolée ou en proie à des troubles cognitifs.
Une quarantaine de bénévoles s’occupent déjà de 18 aînés depuis le début novembre.

Activités
Plusieurs événements sont organisés au cours de l’année, tels que des soupers mensuels et des séjours annuels à Oka, où une autre branche de l’organisme est établie. «J’adore aller là-bas, on est jamais seul et on y mange vraiment bien», raconte Josée Duquette, une vieille amie inscrite aux Petits Frères depuis quatre ans.

Les bénévoles se déplacent chez les gens ou à l’hôpital. Un soutien matériel peut aussi leur être apporté. «S’il n’y a pas de télévision dans la chambre d’une personne, ou bien si elle n’a pas de marchette, on peut fournir tout cela, dit la coordonnatrice du Sud-Ouest, Keslie Datus. On se sent vraiment utile, car on voit qu’on peut faire la différence dans la vie d’une personne qui a besoin d’aide».

Mme Duquette, malgré ses 79 ans, se sent encore très jeune. Elle est heureuse d’avoir rencontré des personnes avec qui elle peut continuer à faire des activités. «On sort, on va au théâtre, on jase. Ça fait du bien de ne plus être face à la solitude», raconte-t-elle.Fonctionnement
L’organisme fonctionne presque entièrement grâce aux dons. La Fondation J-A de Sève a d’ailleurs été l’un des donateurs ayant permis l’ouverture du nouveau local laSallois.

Le choix de l’arrondissement a été motivé par des coûts de loyer moins élevés et par la présence de nombreux stationnements devant le bâtiment. «C’était important aussi que l’on soit au premier étage pour les aînés n’aient pas à gravir de marches», ajoute-t-elle.

Les Petits Frères du Sud-Ouest pourront soutenir jusqu’à 75 vieux amis si tout autant de bénévoles sont recrutés.
Ce nouveau bureau laSallois est le 16e à voir le jour dans la province. Il s’ajoute aux autres locaux de Montréal, Oka, Saint-Eustache, Sherbrooke et Québec.

Aussi dans Actualités :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!