Gracieuseté Le projet vise à créer un espace de partage plus sécuritaire et plus convivial pour les voisins de cette ruelle laSalloise.

Une poignée de LaSallois se mobilisent pour créer la première Ruelle Verte d’ici le printemps, entre la 5e et la 6e Avenue. Jessica Giles, qui habite l’une des 34 maisons juchant la ruelle, est l’initiatrice du projet.

Avec quatre autres voisins, elle a mis un comité sur pied afin de construire un espace de partage. Je me suis rendue compte qu’après un an, on ne connaissait pas vraiment nos voisins», explique Mme Giles qui a déménagé à LaSalle avec son mari et son bébé en août 2016.

Son initiative est accueillie avec beaucoup d’entrain par Lucas Gonzaga, le coordonnateur de l’éco-quartier LaSalle. «Le but de cette initiative est vraiment de rapprocher les gens afin qu’ils développement un sentiment d’appartenance et pour que les enfants puissent jouer ensemble dans un endroit plus sécuritaire», indique-t-il.

M. Gonzaga estime qu’il est formidable que les gens se réapproprient ainsi l’espace public. «Quand le changement vient d’une mobilisation citoyenne, ça donne des projets beaucoup plus durables», dit-il.

Aménagements
Une réunion informelle a été organisée conjointement par le comité de ruelle et l’éco-quartier pour réfléchir aux aménagements souhaités. «On a récupéré 17 noms de citoyens intéressés par le projet, ça veut dire qu’ils sont motivés à participer au processus», explique M. Gonzaga.

Cette ruelle d’une longueur de 100 mètres, et dont aucune section n’est asphaltée, est en quelque sorte déjà une ruelle verte. «Elle en a la couleur, mais pas encore le label officiel», lance-t-il.

Les citoyens souhaitent ainsi la garnir de fleurs et même y créer un jardin de légumes et de fruits dont ils s’occuperont collectivement.

Plusieurs familles aimeraient également y aménager des jeux pour leurs enfants. «Un monsieur a même lancé l’idée de faire du golf», raconte Mme Giles d’un air amusé.

Elle et ses voisins souhaiteraient également limiter la circulation des voitures, même s’il y en a déjà très peu. «On ne veut pas interdire l’accès puisque certains n’ont accès à leur jardin que par la ruelle», indique-t-elle.

La solution résiderait donc dans l’installation d’une barrière amovible.

Prochaines étapes
Ces idées seront débattues lors d’une seconde réunion en janvier, qui permettra de lister exactement les besoins mobiliers et financiers des citoyens. Un sondage sera réalisé auprès de tous les voisins pour s’assurer de l’approbation générale.

Des urbanistes de la Ville adapteront ensuite les plans selon les demandes et le financement obtenu.

«L’éco-quartier nous guide dans le processus d’application et l’arrondissement semble favorable à nous soutenir financièrement et matériellement», se réjouit Mme Giles.

La mairesse de LaSalle, Manon Barbe, confirme que l’arrondissement accueille favorablement ce genre d’initiatives et travaille actuellement sur le dossier.
«On espère que ça va créer un effet d’entraînement en plus de développer la conscience environnementale ici», conclut M. Gonzaga.

La ruelle devrait devenir officiellement verte d’ici le printemps.

Aussi dans Actualités :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!