TC Media - Archives M. Poëti, qui avait été écarté du caucus en 2016, est déterminé à rester sur la scène politique provinciale et à s’impliquer auprès des LaSallois pour les prochaines années.

Député de la circonscription de Marguerite-Bourgeoys depuis 2012, Robert Poëti sera de nouveau candidat aux prochaines élections provinciales et compte aller de l’avant avec plusieurs projets, dont la construction d’une nouvelle école primaire à LaSalle.

«Je suis, et continuerai d’être très présent, tant au niveau municipal que fédéral. Je réside à LaSalle depuis 2013, ce qui me permet d’être plus près des citoyens», lance-t-il.
Parmi ses actions de l’année, M. Poëti souligne la signature d’une entente avec l’entreprise pharmaceutique laSalloise Delmar Chemicals.

«Elle allait quitter l’arrondissement, mais nous avons tout fait pour ce que cela n’arrive pas, explique le député de Marguerite-Bourgeoys. On a injecté une somme de 10 M$ sans intérêt afin d’éviter la délocalisation de la compagnie.»

En octobre, M. Poëti a été nommé ministre délégué à l’Intégrité des marchés publics et aux Ressources informationnelles, après que le premier ministre Philippe Couillard ait procédé à un important remaniement.

Peu avant cela, il avait alors refusé de rejoindre l’Équipe Denis Coderre qui lui avait offert une place au comité exécutif et le portefeuille municipal de la sécurité publique, en cas de victoire aux élections municipales.

Perspectives
La construction d’une nouvelle école sur les terrains du cégep André-Laurendeau fait aussi partie de ses dossiers prioritaires. «Cela fait trois ans que je pousse pour que ce projet voit le jour», précise-t-il.

Une structure attendue puisque le flux migratoire et le développement immobilier ont engendré une poussée démographique à LaSalle qui devrait accueillir quelque 950 nouveaux élèves d’ici 2020 selon les prévisions du ministère de l’Éducation.

Les travaux, dont les coûts s’élèvent à plus de 12M$, prévoient 28 classes dont quatre de maternelle. La nouvelle école devrait permettre d’accueillir 600 élèves à la rentrée 2019.

Le député indique qu’il souhaite aussi mettre en place des actions pour sortir 100 000 personnes de la pauvreté et aider celles qui sont le plus en difficulté.

«La démocratie ne se trompe jamais», conclut Robert Poëti, confiant que les citoyens feront le bon choix lors des élections provinciales d’octobre 2018 auxquelles il sera candidat.

Aussi dans Actualités :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!