Photo : TC Media - Pascaline David Denise Normand-Guérette, son conjoint Jacques Guérette ainsi qu’un groupe de travail de Société de recherche en orientation humaine (SROH) lancent un livre qui accompagne l’enfant dans le développement de son intelligence émotionnelle.

L’orthopédagogue et auteure laSalloise, Denise Normand-Guérette, estime que l’intelligence émotionnelle doit être développée dès le plus jeune âge. Avec huit co-auteurs, elle lance un récit-guide illustré dans lequel deux personnages nommés «insécurité» et «volonté de puissance» aident les enfants à amorcer ce processus.

Mme Normand-Guérette et huit coauteurs du groupe d’entraide pour une action préventive de la Société de recherche en orientation humaine (SROH) sont partis du principe que les parents manquent de temps pour se pencher sur la psychologie de l’enfant. «On a voulu créer un format qui peut être lu comme n’importe quelle autre histoire par le parent au moment du coucher», précise-t-elle.

Le petit livre relate l’histoire de la naissance d’un bébé et des diverses situations auxquelles il est confronté en grandissant. Afin de favoriser le dialogue entre le parent et l’enfant, des questions sont suggérées au fur et à mesure.

«Notre objectif est d’aider les enfants à mettre des mots sur ce qu’ils ressentent et à développer leur identité, mais aussi de soutenir les parents qui ont besoin d’outils pour les accompagner», explique l’ancienne professeure en éducation spécialisée à l’Université du Québec à Montréal (UQÀM), aujourd’hui rédactrice en chef pour la revue Psychologie préventive.

Deux personnages nommés «insécurité» et «volonté de puissance» sont intégrés au récit. «Dès la mise au monde, le bébé va connaître l’insécurité d’être projeté dans l’inconnu et continuera à vivre de nombreux changements au cours de son développement, explique-t-elle. D’un autre côté, il aura une volonté naturelle de puissance qui le poussera à l’action, à devenir plus autonome.»

Tout au long de l’ouvrage, on retrouve ainsi ces deux sentiments personnifiés, permettant de mieux illustrer les émotions vécues lorsqu’ils changent de chambre ou quand la faim se fait sentir, par exemple.

Littérature
À chaque situation correspond un ou plusieurs concepts psychologiques expliqués aux parents en quelques lignes, dans la section «pour y voir plus clair». Ces notions sont basées sur des approches scientifiques qui établissent l’importance d’un équilibre entre la recherche de sécurité et celle de puissance chez l’enfant.

En somme, l’ouvrage est un outil de prévention. «L’adulte sera capable d’aider l’enfant à être plus prudent face à l’inconnu sans qu’il en soit paralysé, tout en le guidant pour que sa volonté d’autonomie ne prenne pas toute la place et respecte celle des autres», affirme Mme Normand-Guérette.

Le guide s’appuie également sur l’expérience de parents et d’enfants. «Nous avons toujours travaillé avec des jeunes, notamment à la maison des jeunes de LaSalle, la Bicoque», indique son conjoint Jacques Guérette, président de la SROH, qui fait partie des coauteurs.

Processus
Le groupe de la SROH, composé d’une orthopédagogue, d’une psychologue, d’une enseignante, de parents et de jeunes s’est réuni tous les deux mois pour décider de la structure du livre, de son contenu et du graphisme.

«Depuis trois ans et demi, tout le projet repose sur le travail des membres qui ont donné de leur temps bénévolement», ajoute M. Guérette.

Ce travail de longue haleine est aujourd’hui disponible en quelques exemplaires à la librairie Coles, au Carrefour Angrignon. Mme Normand-Guérette et son conjoint ont entamé des démarches auprès d’autres librairies, bibliothèques, centres de la petite enfance (CPE), conseillers pédagogiques et parents, pour rendre leur ouvrage disponible.

«Nous avons vendu plus de 150 copies depuis le lancement en novembre et beaucoup de gens semblent intéressés, nous sommes tout le temps en déplacement», se réjouit le couple.
L’ouvrage est aussi destiné aux éducateurs, aux enseignants ou à tout professionnel qui accompagne les enfants de trois ans et plus dans leur développement.

Pour plus d’infos: http://www.sroh.org

Aussi dans Actualités :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!