Photo : TC Media - Johanna Pellus L’ancien site de Solutia Canada sera également utilisé pour y construire une usine de biométhanisation d’ici 2021.

L’ancien terrain de l’entreprise Solutia est devenu un dépôt à neige temporaire, sur la rue Saint-Patrick, à LaSalle, en février, alors que les sols y sont contaminés par des polluants.

Acquis par la Ville de Montréal au coût de 4,5 M$ l’année dernière, le terrain devait être utilisé comme dépôt à neige seulement à partir de 2019, en complément de celui d’Angrignon, situé à proximité.

Le site industriel, qui était utilisé par Monsanto puis Solutia jusqu’en 2008, a été contaminé par divers métaux, hydrocarbures et autres contaminants.

La Ville de Montréal a toutefois obtenu une dérogation du ministère de l’Environnement pour utiliser le terrain d’une capacité de 600 000 m3, bien que la décontamination n’ait pas débuté.

«Seul le secteur où les concentrations en contaminants permettent un tel usage a été autorisé, soit environ 40 000 m2 au sud-est du site», indique le porte-parole du ministère, Frédéric Fournier.

Globalement, le site possède une contamination supérieure à la moyenne autorisée par le règlement sur la protection et la réhabilitation des terrains contaminés (RPRT). Toutefois le secteur sud-est présenterait des concentrations inférieures selon M. Fournier, compatibles avec l’usage du terrain comme dépôt à neige.

Conditions
M. Fournier précise que des conditions sont prévues dans la dérogation, notamment une date butoir pour l’utilisation du site, soit jusqu’au 30 avril.

«Les eaux de fonte de neige devront être collectées et acheminées vers le réseau d’égout unitaire existant et à la station d’épuration pour traitement», indique-t-il.

Les lieux devront également être exempts de matières résiduelles après la fonte des neiges. De plus, les chutes à neige et les lieux d’élimination de neige autorisés doivent être utilisés en priorité.
Il a aussi été demandé à la ville de mettre en place un plan directeur de gestion de la neige pour les années à venir, afin de trouver des solutions permanentes à cette problématique.

Engorgement
En moyenne, la Ville ramasse environ 12 millions de mètres cubes de neige par hiver. Jusqu’à maintenant, ce sont 13,3 millions qui ont été ramassés.

L’engorgement des sites de dépôt pourrait s’expliquer par un plus faible taux de fonte cette année puisque 85% des précipitations ont déjà dû être ramassées à la mi-février, contre 50% lors d’un hiver normal.

Une autorisation a également été obtenue pour utiliser l’hippodrome de Blue Bonnets, dans l’arrondissement de Côte-des-Neiges, d’une capacité de 2 millions de mètres cubes de neige.

Dépôts à Montréal
Le site de l’Autoroute 13 et celui de la 46e avenue ont été fermés et cinq sont à plus de 85 % de taux de remplissage, sur les 11 sites de surface dont dispose la Ville.
Le site Angrignon à LaSalle, est à plus de 70 % de sa capacité. D’une superficie de 95 000 mètres carrés, il est le plus important à Montréal.

Aussi dans Actualités :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!