La jeune équipe de rugby masculin du cégep André-Laurendeau a remporté le tout premier championnat de la Fondation des Canadiens pour l’enfance, au Complexe Bell de Brossard. Il s’agit de leur premier titre majeur, une reconnaissance pour tout le travail accompli selon l’entraîneur Alain Ouellette.

Si les joueurs du Boomerang ont moins d’expérience que les autres, ils compensent par une intensité et un désir insatiable de gagner, d’après M. Ouellette.

«C’est une énorme surprise pour tout le monde… Sauf pour nous, indique-t-il. Nous avons implanté une mentalité de gagnants et tous nos joueurs y ont adhéré.»

Le directeur des sports, Claude Morin, considère que cette victoire reflète l’excellent travail de M. Ouellette dans la formation de ses joueurs. «Les bonnes équipes du circuit nous prennent maintenant au sérieux et savent qu’ils auront une bonne opposition lorsqu’ils nous affrontent», dit M. Morin.

Emile Taddeo-Guay, Omar Mokri, Fred Monuma et les frères Weladji se sont particulièrement distingués, puisqu’ils ont été inscrits sur chacune des listes des recruteurs universitaires présents, de l’Université de Montréal, McGill et Concordia.

«Notre plus grande force est notre unité et notre intensité, les joueurs se soutiennent et n’abandonnent jamais, c’est notre identité», ajoute-t-il.

Progression
Dans une formule où les quatre premiers du tournoi préliminaire se qualifient pour les demi-finales, l’objectif était d’assurer sa place dans le quatuor de tête. Malgré une victoire de 4 à 2, l’équipe a connu un premier match difficile face au Collège Champlain.

Contre toute attente, le Boomerang a remporté le dernier duel qualificatif contre les Islanders de John Abbott, terminant ainsi au premier rang du tournoi préliminaire.

En demi-finale, le Boomerang a fait face à un autre solide programme, celui des Blues de Dawson, contre qui ils ont joué leur meilleur match de la journée. «Un recruteur de l’Université de Montréal présent m’a demandé combien de joueurs j’avais amenés, car il avait prévu donner des t-shirts des Carabins à l’équipe gagnante du tournoi et il était convaincu après ce match que ce serait nous», raconte M. Ouellette.

Pari gagné pour ce recruteur, alors que les joueurs du cégep laSallois ont à nouveau vaincu le cégep John Abbott, lors de la grande finale.

«Malgré des effectifs réduits dus aux blessures subies en cours de tournoi, nos gars étaient prêts», ajoute-t-il.

Les adversaires ont pris les devants au début, mais le Boomerang a tout donné jusqu’au sifflet final pour reprendre la tête et l’emporter 4-3.

Fondation des Canadiens pour l’enfance
Depuis sa création en août 2000, elle a remis plus de 27 M$ à 755 organismes œuvrant pour le bien-être des enfants les plus vulnérables à travers le Québec.La Fondation réalise son mandat par la mise en œuvre du programme Bleu Blanc Bouge, qui consiste à construire des patinoires communautaires réfrigérées et multisports.Elle octroie aussi un soutien financier à des organismes dont les projets et les programmes permettent aux enfants défavorisés d’adopter de saines habitudes de vie en étant plus actifs.

Aussi dans Actualités :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!