Le cégep André-Laurendeau est sorti victorieux de la grande finale du championnat de hockey masculin du Réseau du sport étudiant du Québec (RSEQ). Devant ses partisans, le Boomerang a remporté le quatrième match 3-2 sur les Nordiques de Lionel-Groulx.

«Remporter un championnat est toujours spécial, mais le faire deux années consécutives dans le hockey d’aujourd’hui, c’est quelque chose d’extraordinaire», indique l’entraîneur-chef Alexandre Dandenault par voie de communiqué.

Le Boomerang marque également l’histoire puisque c’est la première fois qu’une équipe remporte ce titre en terminant la saison régulière en cinquième position.

«Nous avons démontré énormément de caractère, nos joueurs y ont cru et nos leaders ont montré le chemin pour y arriver», ajoute M. Dandenault.

Pour Claude Morin, responsable des sports, l’effort collectif explique cette réussite. «Cela fait trois ans que ces joueurs sont dans le programme et qu’ils travaillent ensemble. Ils ont embarqué dans le système et la culture que les coachs leur demandent et ont acheté la philosophie d’équipe», fait-il valoir.

L’arrivée du gardien Jacob Delorme en janvier a aussi été un atout majeur pour la formation.

«Cette victoire est une grande fierté», lance Dino Masanotti, fondateur du programme de hockey masculin et ancien entraîneur, aujourd’hui membre du conseil d’administration du cégep.

Il aurait toutefois souhaité que davantage de spectateurs viennent encourager l’équipe. «Le hockey collégial mériterait de prendre beaucoup plus de place, étant donné le niveau extraordinaire des joueurs», ajoute-t-il, précisant qu’une nouvelle patinoire construite à côté du cégep serait nécessaire compte tenu de la désuétude des arénas laSalloises.

Premier duel
Le Boomerang et les Nordiques du Collège Lionel-Groulx étaient à égalité avant le troisième match de la série vendredi (13 avril), à l’aréna de Sainte-Thérèse.

Les LaSallois ont inscrit deux buts coup sur coup dès le début de la rencontre. Le joueur de centre, Jakob Breault a d’abord vu le fond du filet suivi, deux minutes plus tard, par l’ailier droit Samuel Payeur.

Il n’a fallu que 28 secondes au deuxième engagement pour que le Boomerang poursuive sa domination avec le but du numéro 13, Tristan Gagnon en avantage numérique, son cinquième des séries.
Jacob Delorme a réalisé pas moins de 40 arrêts. Seul le défenseur des Nordiques Bruno Cantin l’a privé d’un jeu blanc à quelques minutes de la fin.

Le match s’est terminé par une victoire du Boomerang 3-1.

Match de la victoire
De retour au centre sportif Dollar Saint-Laurent, dimanche 15 avril, les joueurs d’André-Laurendeau ont connu un début de match difficile.

Les Nordiques en ont profité pour ouvrir la marque. D’abord le numéro 10, Philippe Daoust, a inscrit un point au tableau suivi en moitié de deuxième période par Charles-Antoine Paiement.

«Remporter le championnat devant nos fans à domicile a peut-être apporté une dose de nervosité supplémentaire», explique M. Morin, précisant que les joueurs n’ont pas baissé les bras et se sont reconcentrés rapidement.

Sur le 6e avantage numérique, Darcy Malowany a marqué pour le Boomerang grâce à des passes de Alexi Payant et de Payeur. Jakob Breault a égalé la marque en comptant sur un retour de lancer de Michael Green.

Tristan Gagnon a inscrit le but de la victoire, moins de cinq minutes avant la fin du match.

Les Nordiques ont tout tenté, retirant le gardien pour ajouter un joueur supplémentaire, en vain.

Le capitaine et défenseur du Boomerang, William Delisle, a été nommé meilleur joueur des séries éliminatoires.

Aussi dans Actualités :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!