Des élèves ont chanté un hymne qu’ils ont eux-mêmes composé, avec leur enseignant en musique et un compositeur professionnel, lors de l’inauguration de l’agrandissement de l’école primaire Terre-des-Jeunes.

Devant camarades, parents, enseignants, élus de l’arrondissement et de la Commission scolaire Marguerite-Bourgeoys, les enfants ont entonné avec enthousiasme l’hymne à la diversité qu’ils ont créé pour leur école.

Tout au long de la session d’hiver, ils ont appris la composition et l’écriture sous la direction de l’enseignant en musique, René Goulet, ainsi que du compositeur professionnel Olivier Gagnon, dans le cadre du projet «Culture à l’école».

À l’instar du projet de l’école primaire Henri-Forest, M. Goulet souhaitait que ses élèves aillent encore plus loin dans le processus créatif. «Ils ont travaillé très fort dans les dernières semaines, autant sur la structure musicale que sur les paroles», raconte-t-il, fier de la performance que viennent de livrer ses jeunes.

Vous pouvez écouter l’hymne sur http://www.soundcloud.com/terre-des-jeunes

Travaux
L’agrandissement au coût de 8 M$ a permis d’accueillir 200 élèves de plus à la rentrée.«On vient de terminer une année de rodage, où on a dû revoir l’optimisation de toutes nos pratiques», lance la directrice, Andréanne Chagnon, qui a remercié les parents, le personnel et tous ses collègues pour leur adaptation et leur patience.

La présidente de la CSMB, Diane Lamarche-Venne a souligné l’importance de cet ajout dans un contexte de croissance démographique significative.

«On accueille environ une cinquantaine de nouveaux élèves par semaine depuis septembre sur le territoire de la commission, indique-t-elle. Cela équivaut à une école primaire chaque deux mois.»

Mme Chagnon et Mme Lamarche-Venne ont également eu une pensée pour Frédérick Urpesz, l’ancien directeur, qui avait lancé l’idée de l’agrandissement.

Il s’agit de la première rénovation d’envergure pour l’école Terre-des-Jeunes construite en 1971.

Aussi dans Actualités :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!