photo : Eric Myre .

La saison de la chasse aux cubes d’énergie s’est ouverte à l’école primaire Laurendeau-Dunton, à LaSalle, qui a accueilli le lancement du grand Défi Pierre Lavoie. Les 600 élèves sont sortis dans la cour de leur établissement pour participer à une activité de Zumba, animée par le skieur Alex Harvey et l’animatrice Josée Lavigueur.

Pendant tout le mois de mai, les établissements participants devront récolter des cubes d’énergie afin de remporter un prix. L’objectif est d’inciter les jeunes à bouger et à augmenter leur rythme cardiaque, alors que 15 minutes d’exercice réalisé par un élève, un proche ou un membre du personnel équivalent à un cube.

«Il faisait froid et il pleuvait, mais il en aurait fallu beaucoup plus pour ralentir ces élèves qui ont de l’énergie à revendre», affirme le directeur de l’école Laurendeau-Dunton, Paul Numainville.

Le concours se soldera par La Grande récompense, une fête qui se tiendra à Montréal les 16 et 17 juin. Une école de chaque région administrative du Québec sera tirée au sort pour y participer. Les 4200 élèves gagnants camperont au Stade olympique et passeront une journée à La Ronde.

Pierre Lavoie
En 1999, Pierre Lavoie lance son premier défi au Saguenay-Lac-Saint-Jean, dans le but de sensibiliser la population de sa région à l’acidose lactique, qui a lui a ravi deux enfants, et d’amasser des fonds pour la recherche. Cette maladie héréditaire est caractérisée par un déficit de cytochrome oxydase, une enzyme essentielle qui fournit l’énergie aux cellules.

M. Lavoie décide de pédaler en solo 650 km en 24 heures sur un parcours ceinturant la région du Saguenay-Lac-Saint-Jean.

Le Grand défi Pierre Lavoie voit le jour en 2008, alors que l’athlète souhaitait étendre la participation à l’échelle provinciale, pour sensibiliser les élèves de niveau primaire à adopter de saines habitudes de vie.

Aussi dans Actualités :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!