Gracieuseté - Olivier Bertrand Alors que la concurrence est rude au niveau provincial, des gymnastes de Jeune Aire se sont rendues sur le podium aux poutres, au saut et aux barres.

Les athlètes du club Jeune Aire se sont distinguées parmi les meilleures gymnastes artistiques du Québec âgées de 9 à 17 ans, lors de la coupe provinciale au complexe sportif de Drummondville, le week-end dernier.

Ce sont 13 jeunes des niveaux 4 à 6 du club laSallois, qui ont réussi à se qualifier pour le volet artistique de la coupe.

Au niveau 6, Malika Dubé, 14 ans, a remporté la médaille d’or aux barres.

Mia Meloche a raflé le bronze au saut, tandis que sa sœur, Hailey, a terminé sur la quatrième place du podium dans cette même discipline.

«Se rendre à la finale provinciale est déjà un bel accomplissement, puisque nos gymnastes se retrouvent parmi les meilleures de la province, estime Joelle Fournier, responsable des communications. Qu’elles reviennent de la compétition avec des récompenses est la preuve que nos jeunes athlètes travaillent fort et aiment ce qu’elles font.»

Aux niveaux 4 et 5, Maya Matusz a reçu la médaille d’or à la poutre. Elle a terminé 6e au saut et 8e au total des appareils.
Jastina Robinson et Sasha Bertrand se sont respectivement rendues en 4e et 8e position au saut.

Enfin, Vittoria Whitteron, 13 ans, a terminé à la 8e place au total des appareils.

La coupe provinciale a réuni près de 900 athlètes qui ont tenté de se démarquer lors de trois compétitions de gymnastique artistique, rythmique et acrobatique.

Progression
Dans l’ensemble, les gymnastes laSalloises ont montré des progrès cette année selon Annie Brault, coordonnatrice et entraîneuse.

«Nous mettons l’accent sur la rigueur et le souci du détail à l’entraînement, pour que nos athlètes, une fois sur le plateau, soient à l’aise, motivées et fières de démontrer leurs routines aux juges, parents et spectateurs», indique-t-elle.

Mme Brault ajoute que, malgré leur jeune âge, les gymnastes montrent de plus en plus de maturité, et réalisent par elles-mêmes que la réussite va au-delà de gagner des rubans et des médailles.

«Le succès, elles le sentent au fil des entraînements et au quotidien, car en réalité, ce qu’on voit à la finale n’est que la pointe de l’iceberg», conclut-elle.

Si cette compétition clôt la saison provinciale, les athlètes pourront montrer leurs talents lors du Challenge des régions, cette fin de semaine à Chicoutimi.

Aussi dans Actualités :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!