Gracieuseté Le parc Angrignon, relativement achalandé en fin de semaine, a fait l’objet de quelques critiques citoyennes concernant son entretien.

L’entretien du parc Angrignon a fait l’objet de quelques critiques par des citoyens qui se plaignent notamment de la présence de déchets. Une équipe serait toutefois dépêchée quotidiennement par l’arrondissement du Sud-Ouest, chargé de nettoyer l’endroit.

«Quel parc triste. C’est un trésor dans le milieu de Montréal. Il a sa propre station de métro, il devrait être plein en tout temps. Mais ce n’est pas le cas, écrit un utilisateur mécontent sur le site internet communautaire Reddit, une plateforme où plusieurs sujets de discussions sont proposés. Le grand lac dans son centre est mort. Dégueulasse. Plein d’algues brunes qui ont tué cet étang.»

La publication a suscité de l’intérêt, avec plus d’une cinquantaine d’interactions.

«La propreté du site laisse vraiment à désirer, surtout la section près du nouveau stationnement, répond une autre personne. Les gens font leur petit BBQ et laissent tout traîner.»

Lors du passage du Messager LaSalle, la présence de déchets a été constatée à plusieurs endroits, notamment autour des poubelles et des tables de pique-nique.

Certains ont toutefois fait part d’un avis plus mitigé. «Je passe par le parc Angrignon en vélo plusieurs fois par semaine, je ne trouve pas qu’il y ait grand-chose à changer […], c’est supposé être un espace vert et rien de plus, commente un utilisateur. Le parc est plein la fin de semaine.»

Entretien
Des efforts sont pourtant déployés pour entretenir les parcs selon l’arrondissement. Une équipe de quatre personnes en semaine et une personne en fin de semaine s’occupe du changement des poubelles, du nettoyage du pavillon de l’étang dont les toilettes, les lavabos et le plancher, ainsi que de la tonte du gazon. Le nettoyage de la toilette chimique est géré par le fournisseur.

«Le passage du balai de rue dans les sentiers est effectué en début de saison et ensuite au besoin», précise la chargée de communication de l’arrondissement Le Sud-Ouest, Julie Bellemare.

Le jardin communautaire et l’élagage des arbres dans les sentiers fait aussi partie de la mission de l’équipe d’entretien.

Le nettoyage du lac situé au milieu du parc n’est quant à lui pas systématique. Seul un ménage printanier des berges est effectué annuellement, à moins que des déchets soient remarqués.

Pour aider à éliminer les algues, un projet pilote avait été mis en place de 2007 à 2012. «Une turbine à énergie solaire a été installée en plein milieu du lac afin d’oxygéner l’eau, ajoute Mme Bellemare. À la suite de plusieurs événements de vandalisme et de vols de panneaux solaires, nous avons dû y mettre fin.»

Aujourd’hui, des pompes électriques, qui doivent empêcher la formation d’algues filamenteuses, alimentent le lac et lorsque cela ne suffit pas, c’est l’eau de l’aqueduc qui est utilisée.

Sécurité
Plusieurs internautes ont évoqué l’impression de ne pas être en sécurité dans le parc Angrignon, surtout le soir.
Le Service de police de la Ville de Montréal (SPVM) indique qu’il y fait une patrouille préventive lors de sa patrouille dans l’arrondissement.

Il n’existe pas d’horaire particulier pour le passage des policiers dans le parc, cela peut être de jour comme de soir ou de nuit, selon les besoins.

Deux cadets à vélo y sont assignés, de 12h à 21h, du jeudi au dimanche.

Aussi dans Actualités :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!