Chaque semaine, Le Messager LaSalle invite les candidats au poste de député provincial dans Marguerite-Bourgeoys à exprimer leur point de vue sur différents enjeux locaux. Leur réponse est publiée telle quelle. Leur participation n’est pas obligatoire.

La deuxième question posée provient d’une citoyenne de la circonscription: selon les statistiques, la circonscription s’appauvrit. Que comptez-vous faire pour redresser la tendance ?

Hélène David Parti libéral du Québec
Plusieurs ressources communautaires visant à lutter contre la pauvreté et briser l’isolement existent dans Marguerite Bourgeoys. Il faut les soutenir à la hauteur des services essentiels qu’ils prodiguent aux personnes vulnérables. De plus, la stimulation de la fibre entrepreneuriale chez les femmes et les jeunes est nécessaire afin de dynamiser l’économie locale et travailler à enrayer la pauvreté.

Jeannot Desbiens Parti québécois
Depuis 2014, la lutte contre la pauvreté stagne, voire recule, au Québec. Un gouvernement du Parti Québécois augmentera le salaire minimum à 15 $/h d’ici octobre 2022, tout en établissant un mécanisme d’évaluation continue de la mesure afin de s’assurer que ses effets positifs dépassent nettement ses effets négatifs. Au cours de son mandat, le Parti Québécois augmentera de 200 millions de dollars (récurrents et cumulatifs) le financement de la mission des organismes d’action communautaire autonome de l’ensemble des secteurs. Le financement des organismes sera pluriannuel, plus stable et sera indexé annuellement pour l’ensemble des organismes d’action communautaire autonome. Le Parti Québécois construira un minimum de 3000 nouvelles unités de logement social par année, et s’assurera que les sommes de la stratégie fédérale du logement viennent s’ajouter à celles du Québec, afin d’atteindre 5000 nouvelles unités de logement social par année.

Smail Louardiane Parti vert du Québec
Pour un socio-écologiste la résolution des problèmes écologiques va de pair avec la prise en charge des problèmes sociaux. Trois axes sont à prioriser:
1. La vie quotidienne
• Plus de logements sociaux : loyers abordables, salubres et écoénergétiques (moins de chauffage et moins de climatisation implique donc plus d’argent pour vous).
• Réduire le coût des transports en commun, voire la gratuité pour les plus démunis.
• Améliorer l’offre en santé et notamment en santé mentale.
• Favoriser l’école publique, en assurant une réelle gratuité scolaire et en revalorisant le métier d’enseignant.
2. Emplois : favoriser des projets qui recruteront la main d’œuvre locale :
• Agriculture urbaine et écologique.
• Des commerces de proximité, écoresponsables et accessibles au plus grand nombre.
• Une meilleure intégration professionnelle de la population immigrante en encourageant l’auto-entreprenariat écoresponsable.
3. Entraide
• Favoriser les organismes d’économie sociale
• En m’impliquant financièrement, dans des projets communautaires, écologiques et éducatifs

Vicky Michaud Coalition avenir Québec
Ma priorité sera de m’assurer que la population obtienne des emplois mieux rémunérés, grâce à des programmes de francisation majorés, un meilleur appui aux étudiants en difficulté et un accompagnement personnalisé dans la reconnaissance des acquis et qualifications.
La CAQ propose nombre de mesures qui permettront aux citoyens de rehausser la portion de leur revenu disponible, dont l’augmentation des allocations familiales ou les soins de la vue gratuits pour les enfants et les aînés. De même, la baisse des taxes scolaires et ainsi que la prématernelle à 4 ans devraient permettre aux familles d’avoir un plus grand pouvoir de dépenser.
Je désire accorder une attention particulière aux populations fragilisées de notre circonscription, soit les familles monoparentales, les aînés et les femmes seules, en élaborant des programmes de formation adaptés à leur réalité.
Please write to marguerite-bourgeoys@lacaq.net in order to obtain the English version of my answer.

Camille St-Laurent Québec solidaire
Pour Québec solidaire, la lutte à la pauvreté doit arrêter de n’être qu’un simple faire valoir. Voilà pourquoi nous proposons des mesures concrètes pour que les personnes et familles démunies puissent avoir une meilleure qualité de vie:
● L’instauration d’un salaire minimum à 15$ de l’heure
● Investir dans la construction de logements sociaux éco-énergétiques afin d’offrir des logements en bonnes conditions et à prix abordables
● Réduire de 50% les tarifs de transport en commun,
● Instaurer la gratuité scolaire du CPE au doctorat
● Une assurance dentaire publique avec une couverture de 60% à 100% des frais
● Davantage de coordination et de soutien aux organismes locaux offrant déjà des services à la population

Aussi dans Actualités :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!