Gracieuseté - Ryan Remiorz Nicholas Fontanelli avait été arrêté à son domicile de LaSalle, après que sa conjointe de 22 ans ait été portée disparue, en 2015.

Nicholas Fontanelli, accusé d’avoir assassiné et démembré Samantha Higgins en juillet 2015, devra subir un procès pour meurtre au premier degré. La Cour d’appel du Québec a rejeté la demande de la Défense.

L’avocat de Fontanelli, Me Marc Labelle, avait tenté d’obtenir un procès pour accusation de meurtre au second degré, mais la plus haute instance judiciaire de la province en a décidé autrement dans un arrêt rendu vendredi.

L’homme de 25 ans sera jugé en novembre 2019 pour meurtre au premier degré ainsi que pour outrage à cadavre.

Nicholas Fontanelli avait été arrêté par la Sûreté du Québec, à son domicile de la rue David-Boyer à LaSalle, deux semaines après que sa conjointe de 22 ans ait été portée disparue dans le même arrondissement.

Des parties du corps de la femme avaient été retrouvées dans un sac-poubelle, sur un terrain vague de Hinchinbrooke en Montérégie, à plus de 70 kilomètres de LaSalle.

Le couple se connaissait depuis sept ans, était fiancé depuis peu et avait deux jeunes enfants.

La victime a grandi dans Pointe-Saint-Charles où sa famille réside à ce jour.

Aussi dans Actualités :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!