Gracieuseté Actuellement deuxième au pays chez les 18 ans et moins dans les compétitions de Golf Canada, Laurent Desmarchais a terminé à la première place du tournoi.

L’équipe masculine du Boomerang d’André-Laurendeau a remporté le Championnat de l’association canadienne du sport collégial (ACSC) à Medicine Hat, en Alberta. Il s’agit de la première fois qu’une équipe québécoise remporte ce tournoi.

«Le tournoi était aussi ouvert aux petites universités, souligne l’entraîneur-chef, Benoît Lemieux. Nos jeunes se mesuraient donc à des joueurs plus expérimentés, qui avaient de 20 à 30 ans.»

Du côté des hommes, le Boomerang a fini le tournoi avec 14 sous la normale (1138), soit neuf coups devant les médaillés d’argent de Humber College (1147).

«C’est la consécration de sept grosses années d’effort, lance M. Lemieux. On a monté un programme de golf élite et on développe des joueurs qui veulent atteindre les plus hauts sommets.»

Du côté des femmes, les résultats ont été un peu plus décevants, leur performance étant en décalage avec leurs attentes. L’entraîneur-chef souligne qu’elles sont capables de faire beaucoup mieux, mais qu’elles ont tout autant apprécié cette semaine qu’elles voient avant tout comme une expérience.

Individuel
En individuel, Laurent Desmarchais a terminé à la première place du tournoi avec 13 sous la normale sur les quatre jours. «Tout le monde le connait, c’est un petit prodige qui se développe vite», ajoute Benoît Lemieux.

Olivier Ménard a également montré un jeu de très haut niveau en se hissant à la troisième place avec 7 coups sous la normale de 281. Il avait terminé premier au circuit provincial.

«Pour remporter un tournoi, tu ne peux pas avoir seulement deux joueurs, les autres ont été d’un support exceptionnel», indique l’entraîneur-chef.

Philippe Isabelle a réalisé le meilleur pointage de sa vie, tandis que Simon Gaudet et Brandon Rattray ont participé activement.

Complicité

Pour M. Lemieux, l’extraordinaire esprit d’équipe est à souligner durant ce tournoi. «C’est comme ça qu’on remporte un championnat national par équipe au golf, grâce à l’ambiance entre les joueurs, estime-t-il. Ils m’ont beaucoup impressionné, à leur âge, d’arriver à un niveau aussi élevé.»

Les jeunes suivent un entraînement quotidien où l’accent est mis sur les plus petits détails. Cette façon de procéder se solde par une attitude positive et un professionnalisme exceptionnel, selon l’entraîneur-chef.

«Les organisateurs du tournoi s’en sont rendu compte, puisqu’on a été nommé équipe du jour dès le début du tournoi, selon les performances, mais aussi le comportement des joueurs en général, précise-t-il. Ça a donné le ton.»

Si cette victoire est une récompense du travail, elle n’est toutefois pas un aboutissement. «On développe surtout des joueurs sur le plan individuel, donc c’est un <@Ri>boost<@$p> de confiance pour le futur», conclut Benoit Lemieux.

Tous les joueurs reviennent l’an prochain, ce qui augure une saison tout aussi, voire plus, riche en victoires et en records pour le Boomerang du cégep André-Laurendeau.

L’équipe avait déjà remporté le championnat provincial de golf mixte collégial du Réseau du sport étudiant du Québec (RSEQ), au début du mois, devant le Collège Champlain St-Lawrence.

Aussi dans Actualités :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!