Gracieuseté Le trio de trentenaires, Misc, parcourt actuellement le Québec et sera de passage à LaSalle, le mois prochain.

Le groupe Misc dépasse les frontières du jazz traditionnel en s’inspirant de multiples univers. Le Centre culturel et communautaire Henri-Lemieux accueillera le trio le temps d’une soirée.

Jérôme Beaulieu au piano, Cédric Dind-Lavoie à la contrebasse ainsi que William Côté à la batterie s’inspirent du jazz traditionnel tout en puisant dans les influences électro, pop et rock.

«Misc peut être l’acronyme de musique instrumentale sans compromis, lance Jérôme Beaulieu. C’est un peu comme ça qu’on voit la musique, instrumentale plus que jazz, sans barrière de style.»

Quelques pièces tirées du dernier album homonyme, sorti en 2016 sous le label Bonsound, mais aussi de nouvelles compositions seront ainsi interprétées lors du concert.

Composition

Parallèlement à la tournée, le trio prépare son prochain album, qui sera résolument différent des trois premiers. «C’est assez trippant d’être en processus de composition en même temps que la tournée, on peut tester des choses avec le public, ajoute le résident de Rosemont. Le local de répétition, c’est bien, mais c’est souvent en live que tout se passe.»

Contrairement à de nombreux groupes de jazz qui veulent reproduire exactement l’atmosphère du live, Misc voit la création d’un album en studio comme une entité en soi.

La création des pièces émerge très souvent d’une ambiance, selon le musicien qui enregistre constamment ses idées sur son téléphone. «J’amène des sections ou des bribes de composition, explique-t-il. Des moments musicaux, alors oubliés, peuvent finalement être réécoutés et réutilisés par le groupe après plusieurs mois, voire plusieurs années.»

Même s’il apprécie l’improvisation, M. Beaulieu tient à ce que les morceaux soient réfléchis. «J’aime avoir pensé à tous les éléments pour que ce soit conséquent, qu’il y ait une structure, puis ensuite il peut y avoir des surprises», raconte le pianiste de 31 ans.

Histoire
Jérôme Beaulieu, Philippe Leduc et William Côté se sont rencontrés durant leurs études en musique à l’Université de Montréal, en 2011. Ils se regroupent alors sous le nom de Jérôme Beaulieu Trio et remportent, la même année, le concours montréalais Jazz en rafale et le Grand Prix du Festi Jazz international de Rimouski.

Cela leur permet de lancer leur premier disque, L’Homme Sur La Lune, en 2012, qui se retrouve en nomination aux prix Opus pour l’album jazz de l’année. L’année suivante, le trio est nommé Révélation Jazz 2013-2014 par Radio-Canada.

Leur deuxième album, Chercher l’Équilibre, est récompensé au Gala de l’ADISQ 2014 par un Félix, en catégorie jazz création.

Phlippe Leduc a par la suite quitté le groupe pour reprendre des études et a été remplacé par Cédric Dind-Lavoie. Quand il a appris la nouvelle, Jérôme Beaulieu s’est demandé ce qu’il allait advenir de la formation. «Au sein d’un trio, la balance des personnalités musicales est tout aussi importante que celle des personnalités humaines, estime-t-il. Mais tout s’est super bien passé avec Cédric.»

Les musiciens ont décidé de changer de nom en 2016, pour la sortie du dernier album qui a remporté le prix de l’album jazz de l’année au Gala alternatif de la musique indépendante du Québec (GAMIQ).

«Ça correspond davantage avec notre mode de fonctionnement démocratique et même si j’étais à l’initiative du projet, nous sommes avant tout un groupe», conclut M. Beaulieu.

Misc sera en tournée jusqu’en juin.

Concert le 9 novembre à 20h au Centre culturel et communautaire Henri-Lemieux (7644, rue Édouard).

Aussi dans Actualités :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!