Porte-parole de l’opposition en matière d’Industrie et députée de LaSalle-Émard, Hélène LeBlanc dénonce les compressions prévues au programme de crédit d’impôts aux entreprises dédiés à la recherche et au développement.

Ces coupures sont incluses dans le nouveau projet de loi mammouth du gouvernement conservateur, le projet de loi C-45.

«Dans cette loi monstrueuse, plus volumineuse que ne l’était le budget, l’opposition s’inquiète particulièrement de la réduction de 663M$ en appui à la recherche et développement dans le secteur privé», a affirmé Mme LeBlanc.

«Les compressions arbitraires inquiètent les entreprises et aggravent les maux dont souffre déjà notre secteur manufacturier, fragilisé par notre dollar élevé. Elles menacent le climat de certitude propice aux investissements et la création de bons emplois au Canada, au Québec et dans ma circonscription de LaSalle-Émard où la fabrication est une activité économique importante», a-t-elle ajouté.

Mme LeBlanc déplore le manque de transparence du gouvernement, qui, dans ce projet de loi fourre-tout de 450 pages, met ensemble plusieurs projets de loi qui n’étaient même pas annoncés dans le budget. «Le gouvernement sème l’incertitude et le doute, là où la prévisibilité devrait prévaloir», conclut Mme LeBlanc.

Aussi dans Actualités :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!