Après une première tournée triomphale et un billet d’or pour ses 50 000 spectateurs, l’interprète masculin de l’année 2010, Maxime Landry, est de retour sur les planches de la salle Jean-Grimaldi du Théâtre Desjardins pour présenter sa deuxième tournée «L’Avenir entre nous».

Conçu en étroite collaboration avec Lynda Lemay, le deuxième opus du chanteur propose un Maxime Landry plus mature et qui ne cesse de faire preuve de son talent. Pour ce deuxième album, Maxime désirait présenter que des chansons originales.

«À la suite du succès que la chanson cache-cache avait connu, mon souhait était de faire un album exclusivement de chansons originales. Sur l’album, 10 des 12 chansons ont été écrites par Lynda», explique Maxime, qui signe les deux autres compositions, soit «Le Veilleur» et «Les matins ordinaires».

Pour lui, il était important de se reconnaître dans les chansons qu’on lui proposerait. «Souvent lorsqu’on va voir des auteurs-compositeurs, ils nous sortent un répertoire de leur création. Moi, je voulais me retrouver dans ce que j’allais interpréter. Je voulais avoir l’impression que c’est moi qui avais écrit les chansons», confie-t-il.

«Avec Lynda, ça s’est fait naturellement. Je lui ai raconté des choses que je n’aurais pas cru qu’elles pourraient donner une chanson», fait-il valoir.

Cette collaboration lui a donné le goût de se mettre à l’écriture. Lors de son passage à LaSalle, il présentera deux nouvelles compositions afin de voir comment le public réagit.

«Je n’écrivais pas du tout et lorsque j’ai commencé à travailler avec Lynda, elle m’a donné le gout de l’écriture. Elle m’a transmis cette passion et j’ai compris qu’être auteur-compositeur c’est un métier où l’on doit prendre le temps pour créer. Il y a des matins où tu te lèves et qu’une chanson s’écrit toute seule et il y en a d’autres où tu dois laisser le temps aux mots de venir», indique Maxime.

Ce deuxième spectacle, dont la mise en scène a été réalisée par Serge Postigo, promet de plaire au public. Maxime assure que chacun y trouvera sa place. «Je voulais que toutes les chansons de mon deuxième album s’y retrouvent, mais je souhaitais aussi que le public se reconnaisse. Je propose des succès de ma tournée «Vox Pop» et je revisite des morceaux qui ont marqué ma jeunesse», dit-il.

Des projets plein la tête

Sa tournée n’est pas terminée que Maxime doit déjà penser à son troisième album. Bien qu’il n’est pas rare d’entendre dire que le deuxième album représente un grand défi pour un artiste, pour Maxime le troisième représente un beau défi à relever.

«La tournée a commencé, il y a un an, au mois de mars. Il va me rester quelques shows et peut-être quelques spectacles cet été. Je ne peux pas mettre de date sur la sortie du prochain album. Pour moi, c’est important de créer l’équipe autour de l’album, car j’ai l’impression que ce troisième album sera un album clé. Le public va découvrir un autre côté de moi, celui d’auteur-compositeur, donc c’est un autre défi».

Maxime caresse un autre rêve, celui de travailler avec un réalisateur européen. «J’ai eu la chance de faire deux chansons en première partie du spectacle de Lynda Lemay à l’Olympia de Paris. J’ai eu un bel accueil et ça m’a donné le gout d’un jour aller découvrir ce public», révèle-t-il.

Laissez-vous séduire le samedi 19 janvier à 20h à la salle Jean-Grimaldi du Théâtre Desjardins. Information sur le site http://www.theatredesjardins.com . Billet, 46$ taxes incluses, disponible à la billetterie du Théâtre Desjardins, 1111, rue Lapierre, porte 4. Information: 514 367-6373.

Aussi dans Actualités :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!