Coiffer Sainte-Catherine

Cette expression, dérivée de la coutume d’habiller et de coiffer la statue de sainte Catherine dont la fête avait été fixée au 25 novembre, semble avoir fait le tour du monde depuis des temps immémoriaux car elle remonterait au 4e siècle. Il y a eu plusieurs Catherine mais celle-ci aurait vécu à Alexandrie au sein d’une famille noble et comme elle refusait les avances de l’empereur Maxence qui voulait l’épouser, il la fit emprisonner puis subir le supplice de la roue auquel elle résista, si bien qu’il la fit étêter! Selon l’historien Jean Provencher, ce n’est qu’au 12e siècle que le culte de la sainte s’est répandu au Moyen Âge: fiancée mystique de Jésus-Christ dans la tradition chrétienne, elle devint la patronne des jeunes filles vierges (les catherinettes) qui habillaient et coiffaient sa statue le 25 novembre, d’où l’expression «Coiffer Sainte Catherine» pour désigner les célibataires qui atteignaient l’âge de 25 ans sans trouver mari. La confrérie serait nombreuse aujourd’hui! En France, c’était le moment de porter son plus beau chapeau couleur jaune et vert, pour symboliser la foi et l’espérance. Mais du temps de la coiffe qui subsistait encore en certaines régions, il y avait un système d’épingles pour la fixer au chignon: la première épingle à 25 ans, la 2e à 30 ans et la 3e à 35 ans, celle de la dernière chance, signifiant que peut-être à la prochaine Sainte-Catherine…Aussi amusant, en Tunisie, une «vieille fille» était qualifiée de «dhafret echib» signifiant qu’elle «tresse ses cheveux blancs». L’historien en rajoute: en Antleterre, déhut 20e siècle, l’invocation le jour de la fête se traduisait ainsi: Sainte Catherine, sainte Catherine, aide-moi. Et promets de ne pas me laisser mourir célibataire. Un mari, sainte Catherine, un bon, sainte Catherine, mais plutôt un que pas du tout.». Au Québec, le 25 novembre a longtemps été une fête pour les filles non mariées à 25 ans et on les coiffait d’un bonnet mais ce titre de «vieille fille» donnait aussi lieu à quelques méchancetés – cartes de condoléances, valentins anonymes et sarcastiques ou leur faire courir le poisson d’avril! En Acadie, autrefois, «on leur mettait un bonnet blanc et pointu sur la tête et en certains endroits on leur faisait revêtir une robe verte, signe d’espérance.»

Aide anonyme

Pour les Gamblers anonymes, aide au 1-866-484-6664. Les Alcooliques anonymes trouvent de l’aide en appelant au 514-376-9230 et il y a aussi Al-Anon, 514-866-9803 ou http://www.al-anon-montreal.org

Salon du livre à TDJ

Jeudi 22 novembre de 11h45 à 20h30, les enseignants de l’école Terre-des-Jeunes tiennent ce salon qui offre une grande variété de livres et permet de renouveler les bibliothèques de différents groupes. On peut payer ou commander en utilisant Débit, Visa, Master Card ou argent.

Jouets pour le bazar des pompiers

C’est la collecte de jouets usagés pour le bazar annuel des pompiers du dimanche 2 décembre. Invitation à fournir des jouets qui ne servent plus, encore en bon état et qui redeviedront comme neufs grâce aux bénévoles. Les déposer à la caserne, 1300 Dollard.

L’Avant-Scène de retour!

Notre troupe laSalloise nous revient avec une oeuvre de Michel Tremblay qui fera bien trembler les sièges sous les rires des spectateurs assistant à la présentation de «Bonbons assortis», les 23, 24, 28, 29, 30 novembre et 1er décembre à 20h, dimanche 25 novembre à 13h. Billet 15$. Théâtre du Grand-Sault, 7644 Édouard. 367-5000.

Deuil chez les scouts

Le groupe du 218e Radisson perd un ami avec le décès d’Hubert Leroux survenu le 14 novembre à 70 ans. Il reposera au cimetière ancestral des David à St-Rémi de Napierville. Neveu de Jacques David qui fut 18 ans curé de la paroisse St-Nazaire et aumônier du 218e, Hubert s’est occupé des jeunes handicapés qui voulaient participer aux activités scoutes de LaSalle et St-Henri. Au nom du «Cormoran diplomate» (son nom totem scout), sa soeur Marielle (Denis Tanguay) et famille remercient Yannick Cloutier qu’il considéait comme un fils et qui l’a accompagné dans sa maladie.

Réunion «Foi et Vie»

Mardi 27 novembre, 19h30-21h30, église Ste-Catherine-Labouoré, 448 Trudeau, entrée stationnement). Info: Monique Rousseau, 514-595-0885.

Dîner de Noël, Rendez-vous culturels

Billets en vente pour ce dîner 4 services, à midi 11 décembre, restaurant La Griglia d’Oro, 7681 Newman. 35$ membre, 40$ non-membre. Info: Yolande Massé, 365-4968.

Succès de l’Halloween à MDC

L’Halloween, fêtée le 28 octobre par le groupe New Generation de la paroisse Madre dei Cristiani, a été un succès! Ils ont amassé 850$ pour l’Hôpital pour enfants de Montréal. Un gros merci à tous!

Club philatélique des Rapides

Réunion samedi 24 novembre, 9h-15h, local 204 du Centre Henri-Lemieux, 7644 Édouard. Échange de timbres. Entrée gratuite. Jean-Marie Plante, 366-7416.

Cercle de fermières

Mardi 27 novembre, 13h30 courtepointe; à 19h atelier libre et courtepointe. Local 408, Hôtel de ville. – Émilienne Rousseau, 364-0718, Jeanne-d’Arc Mercier, 365-6265.

Rites de Noël à St-Nazaire

Dimanche 25 novembre, messe à l’église, 111 Bélanger. À midi, spaghetti, 13h30 à 15h, causerie du Père Jaroslaw Kaufmann sur les rites liés aux sapins etc. Coût: adulte 12$, enfant 6 ans et plus 7$. Causerie seulement et café 5$, gratuit pour les jeunes.

Anniversaires

Saluts et souhaits à notre grand Roger Hébert en ce 22 novembre! Joyeuse Ste-Catherine à la maman Johanne Grenier le 25 et Bonne fête à l’infirmière Claudine Amesse, le 27!

Club Renaissance/Âge d’or NDSC

Quilles amicales le mercredi à 9h30 chez Quilles G Plus – 6,25$/3 parties, carte de membre exigée. Renée Panneton, 366-3510, Yvon Marquaire, 364-6318.

Âge d’or Ste-Catherine-Labouré

Cours danse en ligne le lundi 13h30, s.s. église, danse le vendredi, 19h, centre Clément, Noël en automne 2, 3, 4 déc. au Manoir des Laurentides. Atala, 366-4456.

Âge d’or St-Télesphore

Lundi cartes à 13h, mercredi cours danse en ligne (aréna DSL) à 13h, jeudi danse 19h-22h, buffet. Important: Souper de Noël 8 décembre! Roger Pinard, 367-4665.

Aussi dans Actualités :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!