Les conservateurs n’ont manifestement pas appris leur leçon et trouveront le NPD sur leur chemin pour freiner l’adoption d’un autre gigantesque projet de loi d’exécution du budget.

«Encore un projet de loi monstrueux qui changent plus de 40 lois, c’est scandaleux!», a souligné Hélène LeBlanc, la députée NPD de LaSalle-Émard, «le gouvernement conservateur nous empêche de pouvoir bien évaluer les conséquences de leurs politiques».

«Au printemps, les conservateurs se sont attaqués à la sécurité de la vieillesse, à l’assurance-emploi et aux transferts en santé, en plus de nous ramener à l’âge de pierre en matière de protection environnementale. Cette fois, ils limitent de nouveau les protections environnementales, notamment en soustrayant les projets d’oléoducs de la Loi sur la protection des eaux navigables, et ils concentrent encore plus de pouvoirs dans les mains du ministre. Tout ça, sans consultation.»

Mme LeBlanc soutient que le gouvernement conservateur modifie en profondeur le régime de financement de la recherche et développement et transforme les régimes de retraite de la fonction publique.

«Ces mesures vont avoir des conséquences néfastes sur l’économie, l’environnement et notre société», a affirmé Mme LeBlanc. «Ils ne tiennent pas compte des préoccupations des gens et de leurs représentants au Parlement».

Le NPD pense que plusieurs des dispositions contenues dans le projet d’exécution du budget auraient dû faire l’objet de projets de loi séparés.

«Je vais étudier de très près ce projet de loi de «mise en œuvre du budget» afin de signaler aux conservateurs les conséquences à long terme des mesures qu’ils veulent implanter sans un examen approfondi» a assuré la porte-parole en industrie.

Aussi dans Actualités :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!