Pour souligner la Journée internationale contre l’homophobie, la Fondation Jasmin Roy, en partenariat avec la Banque TD, a remis le prix du Ruban Mauve, un prix de lutte à l’homophobie en milieu scolaire, à l’école secondaire Cavelier-De LaSalle, lors d’une cérémonie tenue à l’école de la rue Centrale le jeudi 16 mai.

Ce prix est accompagné d’une bourse de 2500$ et se veut une reconnaissance du travail effectué par l’établissement, pour l’ensemble de ses réalisations et de ses interventions permettant de contrer l’homophobie.

Il s’agit du troisième prix remis par la Fondation en milieu scolaire. Il a été présenté par Jasmin Roy lui-même à Julie Lavigne, directrice de l’école Cavelier-De LaSalle, et à des élèves du comité Diversités.

Étouffé par les émotions, Jasmin Roy a déclaré: «c’est toujours un moment émouvant pour moi. Vous êtes chanceux d’avoir aujourd’hui cet avantage que je n’ai pas eu quand j’étais plus jeune et je vais me battre pour que cet avantage soit partout dans les écoles du Québec. L’homophobie est encore très présente. Je veux lancer comme message qu’il y a moyen d’avoir une carrière même en étant ouvertement gai, lesbienne, transsexuel et transgenre. Merci de faire partie de la différence et d’être des initiateurs de changement.»

La Fondation Jasmin Roy est convaincue que de telles initiatives contribuent à contrer le décrochage scolaire et à faire de nos écoles des milieux sains et sécuritaires pour les jeunes.

Plusieurs mesures implantées

À Cavelier-De LaSalle, plusieurs mesures ont été implantées pour lutter contre l’homophobie. Le comité nommé «Diversité», impliquant élèves et membres du personnel, se rencontrait tous les vendredis pour discuter d’interventions afin de sensibiliser les élèves et le personnel sur le sujet.

La directrice de l’école, Julie Lavigne, était fière de recevoir le prix au nom de son école. «Ça fait huit ans qu’on fait une semaine de prévention de l’homophobie. Chaque année, des centaines d’élèves et de membres du personnel se font peindre un arc-en-ciel sur le poignet et signent une banderole pour contrer les propos homophobes. Une de nos grandes forces, c’est que nous sommes très forts en respect des diversités sous toutes ses formes: homophobie, racisme et autres.»

Georges Clermont du Groupe Banque TD a ajouté que «l’intimidation et l’homophobie peuvent mener des jeunes à commettre l’irréparable. En 2013, il est plus que temps d’enrayer ce fléau. J’ose espérer que les campagnes de sensibilisation et les actions comme celles de la Fondation Jasmin Roy contribuent à changer les mentalités».

Deux jeunes du comité Diversités, Vickie Hunter et Jean-Michel Mayer, ont livré un bref témoignage de leur travail au sein de l’école.

Aussi dans Actualités :

blog comments powered by Disqus