Serge Boisvert De gauche à droite: Mario Vachon (directeur adjoint de l'arrondissement), Mme Jocelyn Ann Campbell de la Ville de Montréal, Nancy Blanchet et Hélène Lapierre de la Table de développement social, ainsi que la mairesse Manon Barbe.

La Ville de Montréal vient d’accorder une contribution financière de 100 000$ à la Table de développement social de LaSalle, dans le cadre de la démarche de revitalisation urbaine intégrée (RUI) du secteur Airlie-Bayne. Une aide financière qui sera récurrente au cours des prochaines années.

L’annonce en a été faite par Mme Jocelyn Ann Campbell, responsable du développement social et communautaire au comité exécutif de la Ville de Montréal, accompagnée de Manon Barbe, mairesse de l’arrondissement de LaSalle, au local de la Table de développement social, le 26 avril dernier.

La Table de développement social coordonne l’élaboration d’un diagnostic du secteur compris entre les rues Airlie, Bayne, la 80e Avenue et la 90e Avenue, afin de mettre sur pied un plan d’intervention locale pour la décennie 2010-2020. Cette démarche est encadrée par le Comité de revitalisation Airlie, qui regroupe des acteurs locaux et régionaux.

La mairesse Manon Barbe a salué cette contribution de Montréal. «La Table de développement social poursuivra le travail de terrain réalisé dans ce secteur sensible. Cet investissement appuie nos efforts pour revaloriser le quartier Airlie-Bayne et améliorer la qualité de vie des centaines de familles qui l’habitent. On a tous les éléments pour que ça fonctionne.»

L’engagement de Montréal

Depuis 2003, Montréal est engagée dans une stratégie de lutte contre la pauvreté et l’exclusion sociale.

«Je salue les acteurs locaux qui mettent la main à la pâte en réalisant des projets concrets et concertés», de souligner Mme Jocelyn Ann Campbell.

Pourquoi avoir choisi le projet de LaSalle pour investir? «La détermination politique de la mairesse Manon Barbe et de son équipe ont joué un grand rôle», ajoute-t-elle.

Une aide précieuse et appréciée

Cette aide financière réjouit Nancy Blanchet et Hélène Lapierre, respectivement directrice générale et présidente du conseil d’administration de la Table de développement social de LaSalle. «C’est la première fois que nous recevons une somme de Montréal et cela constitue une reconnaissance qui servira à l’actualisation de notre plan d’action qui nous sécurise pour aller de l’avant avec nos projets concrets.»
Parmi les projets à court terme, on va consolider les marchés publics permanents avec un toit sur la terrasse. Il reste une année de plantation d’arbres et de fleurs et il y aura installation d’un jeu d’eau pour les enfants sur un terrain vacant de la 90e Avenue.
«On a créé un lien de confiance avec les citoyens. Ça été l’élément majeur de nos trois premières années. On a créé un comité de citoyens qui va prendre en charge certains éléments de notre plan de revitalisation de quartier qui a été adopté en 2009 pour une durée de 10 ans. On espère qu’en 2020, il y aura plusieurs grands pas de faits et on souhaite qu’un jour, il n’y aura plus de projet de revitalisation dans ce quartier.»

Aussi dans Actualités :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!